Search a film or person :
FacebookConnectionRegistration
Stéphane Audran is a Actor French born on 8 november 1932 at Versailles (France)

Stéphane Audran

Stéphane Audran
If you like this person, let us know!
Birth name Colette Suzanne Jeannine Dacheville
Nationality France
Birth 8 november 1932 at Versailles (France)
Death 27 march 2018 (at 85 years)
Awards Chevalier de la Légion d'Honneur, Officer of the National Order of Merit

Stéphane Audran (born Colette Suzanne Dacheville 8 November 1932) is a French film and television actress, known for her performances in award-winning movies such as Le charme discret de la bourgeoisie (1972) and Babette's Feast (1987) and in critically acclaimed films like The Big Red One (1980) and Violette Nozière (1978).
She married French director and screenwriter Claude Chabrol in 1964, after a short marriage to the French actor Jean-Louis Trintignant. Her son by her marriage to Chabrol (which ended in 1980) is the French actor Thomas Chabrol (born in 1963).

Her first major role was in Chabrol's film Les Cousins (1959). She has since appeared in most of Chabrol's films. Some of the more noteworthy of his films Audran has appeared in are Les Bonnes Femmes (1960), La Femme Infidèle (1968), Les Biches (1968) as a rich lesbian who becomes involved in a ménage à trois (she first gained notice in this), Le Boucher (1970) as a school teacher who falls in love with a murderous butcher, Juste Avant La Nuit (1971), and Violette Nozière (1978). She won the Silver Bear for Best Actress for her role in Les Biches at the 18th Berlin International Film Festival.

She has also appeared in the first film of Éric Rohmer (Signe du Lion), and in films by Jean Delannoy (La Peau de Torpedo), Gabriel Axel (Babette's Feast, as the mysterious cook, Babette), Bertrand Tavernier (Coup de Torchon, as the wife of the cop turned serial killer) and Samuel Fuller (The Big Red One). The most celebrated of her non-Chabrol films was Luis Buñuel's Oscar-winning Le charme discret de la bourgeoisie (1972) as Alice Senechal.

Also appearing in English-language productions, Audran has appeared in American features like The Black Bird (1975), and in TV serials like Brideshead Revisited (1981), Mistral's Daughter (1984) and The Sun Also Rises (1984). She starred in the 1974 film version of Agatha Christie's mystery, And Then There Were None.

Audran won a French César Award for Best Supporting Actress for her performance in Violette Nozière (1978) and British Film Academy award for Just Before Nightfall (1975).

Biography

Origines et débuts
Stéphane Audran est née à Versailles en 1932. Son père, Corneille Dacheville, médecin, meurt alors qu'elle a six ans. Son enfance est difficile, car elle est de santé fragile entre 6 et 15 ans. Sa mère, Jeanne Rossi, qui a perdu sa première fille en bas âge, est obsédée par la santé de sa fille cadette. Stéphane Audran montre très tôt un goût pour le déguisement et la comédie, mais sa mère n'approuve pas son rêve de devenir actrice. Après ses études secondaires au lycée Lamartine de Paris, Stéphane Audran suit les cours d'art dramatique de Charles Dullin, Tania Balachova, Michel Vitold et René Simon.

Stéphane Audran rencontre Jean-Louis Trintignant au cours Dullin et ils se marient le 18 novembre 1954. Elle commence sa carrière au théâtre dans La tragédie des Albigeois de Maurice Clavel et Jacques Panijel en 1955, pièce dans laquelle joue aussi son mari. Elle poursuit la même année sa carrière dans La Maison carrée, puis obtient un rôle dans La Nuit romaine en 1957. Contrairement à plusieurs de ses anciens camarades de cours de théâtre, comme Delphine Seyrig, Michael Lonsdale, Laurent Terzieff ou Trintignant, Stéphane Audran n'obtient pas un grand succès sur scène. Daniel Costelle lui offre son premier rôle au cinéma en 1957, dans son court-métrage Le Jeu de la nuit, puis elle enchaîne avec des petits rôles dans des longs-métrages, sous la direction d'Éric Rohmer, Jacques Becker et Hervé Bromberger.


Rencontre avec Claude Chabrol
Désireuse de tourner avec Claude Chabrol, qui a connu un large succès avec son premier film, Le Beau Serge en 1958, elle demande à Gérard Blain de le lui présenter. Chabrol lui donne un petit rôle dans Les Cousins en 1959 et ils entament une relation amoureuse peu après le tournage. L'année suivante, Stéphane Audran obtient un rôle plus important dans Les Bonnes Femmes, également réalisé par Chabrol mais mal accueilli par le public. Elle y interprète aux côtés de Bernadette Lafont une vendeuse qui occupe ses nuits à chanter dans un cabaret. Mécontente de sa vie, elle aspire à un avenir meilleur mais ne parvient pas à changer de situation. France Roche note « la douceur lasse de Stéphane Audran » dans un article qu'elle signe sur le film pour France-Soir.

Chabrol et Audran se marient en 1964 et les années 1960 marquent le début d'une longue collaboration, bien que le jeu de Stéphane Audran ne soit pas acclamé par la critique dans un premier temps. Le producteur de Landru, sorti en 1963, entre d'ailleurs en conflit avec Chabrol à cause de la prestation d'Audran dans le rôle de la dernière maîtresse du personnage principal. L'échec commercial de plusieurs de ses films de l'époque place Chabrol dans une position financière difficile, aggravée par son divorce d'avec Agnès Goute, sa première épouse, qui finançait une bonne part de ses films.

Il faut attendre Les Biches en 1968 pour que le talent d'actrice de Stéphane Audran soit largement reconnu et pour que Chabrol renoue avec le succès de ses premiers films. Dans Les Biches, qui réunit d'ailleurs Audran et son ancien mari Jean-Louis Trintignant, l'actrice brille par son interprétation d'une bourgeoise belle mais froide, égoïste et possessive. Le jeu d'Audran est alors très éloigné de celui qu'elle présente dans Les Bonnes Femmes, elle a délaissé la spontanéité caractéristique des actrices de la Nouvelle Vague pour la froideur et le détachement. Le succès du film auprès de la critique encourage Chabrol à réaliser d'autres films avec des rôles similaires, parfaitement adaptés au jeu de son épouse. Plus tard, il dit d'elle qu'« elle a eu de la veine, à l'époque pompidolienne, de correspondre assez bien à ce que je voulais montrer de la classe dominante. [...] Elle en représente une idéalisation ».

À cinq reprises, Chabrol lui fait jouer un personnage portant le même prénom : Hélène, bien que dans chaque film la personnalité du personnage diffère d'une manière ou d'une autre. Ces films ayant de nombreux points communs et s'appuyant tous sur le personnage joué par Stéphane Audran, ils sont souvent réunis dans ce qui est appelé le « cycle Hélène » ou le « cycle pompidolien. » Ces films sont La Femme infidèle (1969), Le Boucher (1970), La Rupture (1970) et Juste avant la nuit (1971). Ils ont en commun une femme intelligente, Hélène, douée d'un tempérament calme, qui se sacrifie pour sauver l'ordre bourgeois dans lequel elle vit. Ces films marquent un tournant dans la définition des personnages féminins chez Chabrol. Auparavant, Chabrol les cantonnait à des rôles de fautives, héritières du péché originel. Ensuite, ses personnages deviennent plus justes et montrent de la solidité et de l'indépendance. Ils correspondent davantage à une image de femme contemporaine. Ainsi, l'institutrice jouée par Audran dans Le Boucher est une femme calme et digne malgré son angoisse. Elle refuse les avances du boucher joué par Jean Yanne non pas par frigidité mais tout simplement parce qu'elle n'est pas attirée par lui.

Stéphane Audran a déclaré à plusieurs reprises qu'elle devait sa carrière à sa rencontre avec Chabrol. De leur côté, les critiques ont souvent pensé que le réalisateur avait été énormément inspiré par l'actrice, ce qu'il a minimisé dans son autobiographie Par lui-même et par les siens. Il indique qu'elle est à l'origine du film Le Boucher, puisqu'elle a incité son mari à la faire tourner avec Jean Yanne, mais qu'il s'agit là de l'influence la plus directe qu'elle ait eue sur son œuvre.


Années 1970
Les Biches, La Femme infidèle ou encore Le Boucher assoient son image d'actrice froide, élégante et sophistiquée, qui est exploitée dans de nombreux films des années 1970, notamment Le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Buñuel, chronique mondaine teintée d'humour noir et pince-sans-rire. Claude Chabrol salue ce film qui fait selon lui la synthèse de ses propres films dans lesquels joue Stéphane Audran. Le Charme discret de la bourgeoisie lui permet de remporter le BAFTA de la meilleure actrice en 1973. Elle est la seule actrice française avec Marion Cotillard et Emmanuelle Riva à avoir remporté cette récompense depuis que le BAFTA de la meilleure actrice et celui de la meilleure actrice étrangère ont été réunis en un seul.

Au cours des années 1970, Stéphane Audran est très sollicitée, même si elle privilégie Chabrol. Les autres réalisateurs la cantonnent généralement à des rôles secondaires et n'exploitent pas totalement son jeu d'actrice. Elle tourne par exemple sous la direction de Claude Sautet dans Vincent, François, Paul... et les autres, de Philippe Labro dans Sans mobile apparent, et de Michel Audiard dans Comment réussir quand on est con et pleurnichard, film qui marque ses débuts dans la comédie.

L'actrice tente aussi une carrière internationale. Elle tourne avec des réalisateurs américains, comme Orson Welles, dans The Other Side of the Wind (inachevé), Anatole Litvak pour l'adaptation du roman de Sébastien Japrisot La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil, Peter Collinson dans Dix petits nègres, et Samuel Fuller dans Au-delà de la gloire qui lui permet d'élargir son répertoire avec un film de guerre. Néanmoins, Stéphane Audran n'est jamais parvenue à devenir populaire aux États-Unis, le public américain trouvant son jeu trop froid. Elle n'obtient que des rôles secondaires, excepté dans The Black Bird de David Giler (1975), qui est une suite du Faucon maltais (1941). Cependant, ce film est un échec commercial.

En 1978, Violette Nozière de Chabrol marque une étape importante dans la carrière de l'actrice et du réalisateur. C'est la fin du cycle Audran, le premier rôle étant tenu par Isabelle Huppert, nouvelle égérie de Chabrol. Stéphane Audran joue symboliquement le rôle de la mère de Violette, dont la position sociale est très éloignée de celle des bourgeoises qu'elle est habituée à jouer. L'actrice était d'ailleurs réticente pour accepter le rôle, sentant qu'il ne lui allait pas. Finalement, sa prestation a été acclamée et lui a notamment permis d'obtenir le premier rôle dans Le Festin de Babette une dizaine d'années plus tard. Stéphane Audran a témoigné à plusieurs reprises de son admiration pour le jeu d'Isabelle Huppert, reconnaissant qu'elle n'aurait pas été capable de jouer les mêmes personnages qu'elle.


Années 1980
En 1980, Stéphane Audran et Claude Chabrol divorcent. La carrière de l'actrice décline peu à peu, bien qu'elle continue à jouer avec le réalisateur jusqu'au début des années 1990. Ainsi, elle retrouve Chabrol en 1982 dans Le Sang des autres, en 1985 dans Poulet au vinaigre puis dans Jours tranquilles à Clichy en 1990 et Betty en 1992. Les rôles que Chabrol propose à Audran sont cependant assez anecdotiques. À partir des années 1980, elle obtient des seconds rôles dans plusieurs comédies françaises, comme Les Saisons du plaisir de Jean-Pierre Mocky, Arlette de Claude Zidi et La Fille de Monaco d'Anne Fontaine, jouant le plus souvent des bourgeoises décalées. Elle joue aussi dans des films plus graves, comme Coup de torchon de Bertrand Tavernier et Mortelle randonnée de Claude Miller, dans lesquels elle interprète des femmes méchantes et hystériques. À partir des années 1980, Stéphane Audran apparaît régulièrement à la télévision, autant dans des téléfilms que des feuilletons. Elle est par exemple au générique de la série américaine L'Amour en héritage en 1984.

En 1987, le Danois Gabriel Axel lui offre l'un de ses plus grands rôles dans Le Festin de Babette, film opposant l'austérité de la société danoise du XIX siècle à la fantaisie parisienne. Axel avait initialement fait une liste de cinquante actrices pour le rôle de Babette, parmi lesquelles Stéphane Audran et Catherine Deneuve. Il choisit finalement Audran, lui trouvant une manière très parisienne de faire la moindre chose, comme entrer dans une pièce. Il avait initialement remarqué l'actrice dans Violette Nozière.

Au cours des années 1980, alors qu'elle est divorcée et que sa carrière s'essouffle, Stéphane Audran souffre de troubles psychosomatiques tels qu'une fatigue chronique, des évanouissements et des pertes de mémoire. Elle s'intéresse alors à divers modes de guérison, notamment la médecine chinoise. En 2009, elle publie Une autre façon de vivre, un livre dans lequel elle compile le résultat de ses recherches sur la médecine, la cuisine et la culture en général et ses alternatives.


Décès
Le 27 mars 2018, après avoir été hospitalisée une dizaine de jours, elle meurt à son domicile vers 2 h du matin, des suites d'une longue maladie. Ses obsèques ont lieu le 3 avril 2018 en l'église Saint-Roch à Paris, connue comme la « paroisse des artistes ». Stéphane Audran sera ensuite inhumée le mercredi 4 avril 2018 à Tolla, une petite ville située dans le sud de la Corse. Tolla est le lieu d'origine de la famille maternelle de l'actrice.


Vie privée
Stéphane Audran a épousé en premières noces l'acteur Jean-Louis Trintignant en 1954. Leur mariage n'a duré que quelques années puisqu'il est tombé amoureux de Brigitte Bardot en 1956 sur le tournage de Et Dieu... créa la femme. Audran et Trintignant se sont toutefois retrouvés à trois reprises au cinéma, en 1968 dans Les Biches, en 1971 dans Sans mobile apparent, et en 1982 dans Boulevard des assassins.

Stéphane Audran a ensuite vécu avec le réalisateur Claude Chabrol, à partir de 1959. Chabrol était alors marié à Agnès Goute. Audran et Chabrol ont eu un fils, Thomas Chabrol, en 1963, puis se sont mariés l'année suivante, juste après le divorce de Chabrol avec sa première épouse. Audran et Chabrol ont divorcé en 1980, alors que le réalisateur avait entamé une relation avec sa scripte Aurore Pajot. Chabrol aimait raconter que c'était Stéphane Audran qui était à l'origine de sa relation avec Aurore Pajot : n'ayant pu se rendre à son anniversaire, elle aurait dit à Chabrol qu'il se consolerait avec sa scripte. Ensuite, l'amitié entre la scripte et le réalisateur se serait muée en histoire d'amour. Stéphane Audran a toujours réfuté l'anecdote. Stéphane Audran a eu un second fils en 1966, Slim Miguel Dali, dont le père était le neveu de Salvador Dali. Ce fils est mort à Londres en 2015.

Stéphane Audran était amie avec Bernadette Lafont, autre actrice fétiche de Chabrol. Elle a d'ailleurs permis à la fille de cette dernière, Pauline Lafont, d'obtenir un rôle dans Poulet au vinaigre. Elle est également amie avec Karl Lagerfeld qui a souvent dessiné ses costumes, notamment pour Le Charme discret de la bourgeoisie.

Signataire du manifeste des 343, elle déclare en 2009 qu'elle ne pourrait plus le refaire car « c'est terrible de se faire avorter ». En effet, elle s'est intéressée de très près aux médecines et philosophies orientales à partir des années 1980, et cela a changé sa perception de la vie. Elle ajoute qu'elle n'est pas devenue totalement hostile à l'avortement, et souhaiterait notamment un meilleur accompagnement des femmes souhaitant se faire avorter.

Tout comme Claude Chabrol, Stéphane Audran a un intérêt particulier pour la gastronomie. Par exemple, lors du tournage du Charme discret de la bourgeoisie de Buñuel, elle avait l'habitude d'apporter des plats à l'équipe du film. En outre, la gastronomie est un thème qu'elle a largement abordé au cinéma, notamment dans Le Festin de Babette, mais aussi dans son livre Une autre façon de vivre (2009).

Best films

Belle maman (1999)
(Actress)
Line of Demarcation (1966)
(Actress)
Violette Nozière (1978)
(Actress)
Le choc (1982)
(Actress)
Death of a Corrupt Man (1977)
(Actress)
Coup de Torchon (1981)
(Actress)

Usually with

Claude Chabrol
Claude Chabrol
(32 films)
Jean Rabier
Jean Rabier
(19 films)
Dominique Zardi
Dominique Zardi
(16 films)
Pierre Jansen
Pierre Jansen
(14 films)
Henri Attal
Henri Attal
(14 films)
Source : Wikidata

Filmography of Stéphane Audran (85 films)

Display filmography as list

Actress

The Girl from Monaco, 1h35
Directed by Anne Fontaine
Origin France
Genres Drama, Comedy, Comedy-drama, Romance
Actors Fabrice Luchini, Roschdy Zem, Louise Bourgoin, Stéphane Audran, Gilles Cohen, Jeanne Balibar
Roles Édith Lassalle
Rating57% 2.8905452.8905452.8905452.8905452.890545
Middle-aged and highly successful lawyer Bertrand Beauvois (Fabrice Luchini) is hired by Monaco businessman Louis Lassalle (Gilles Cohen) to defend his mother Édith Lassalle (Stéphane Audran), who has killed her former lover. Lassalle assigns a bodyguard to Beauvois, Christophe Abadi (Roschdy Zem).
Ma femme s'appelle Maurice, 1h42
Directed by Jean-Marie Poiré
Origin France
Genres Comedy
Themes Films about sexuality, Théâtre, Transgender in film, Films based on plays, LGBT-related film
Actors Alice Evans, Régis Laspalès, Philippe Chevallier, Götz Otto, Anémone, Martin Lamotte
Roles Jacqueline Boisdain
Rating40% 2.0376252.0376252.0376252.0376252.037625
Georges, un agent immobilier infidèle qui a des soucis conjugaux, décide de faire appel à un certain Maurice Lappin (bénévole dans une association caritative, et employé à mi-temps à La Poste) pour se faire passer pour sa femme dans l'espoir de se débarrasser de sa maîtresse, reconquérir son épouse et éviter la confrontation entre elles.
J'ai faim !!!, 1h37
Directed by Florence Quentin
Origin France
Genres Comedy
Themes Medical-themed films, Obésité, Films about disabilities
Actors Catherine Jacob, Michèle Laroque, Garance Clavel, Isabelle Candelier, Sophie Tellier, Alessandra Martines
Roles Gaby
Rating46% 2.340762.340762.340762.340762.34076
The day she inherits her uncle seriously ill in hospital, Lily hangs back during lovemaking with her partner. On the following day, she learns he leaves her for his assistant, a beautiful young woman. Lily, aided by her friends and her caretaker, does everything to get back her Toto.
Le Pique-nique de Lulu Kreutz
Directed by Didier Martiny
Origin France
Genres Drama, Comedy
Actors Philippe Noiret, Stéphane Audran, Michel Aumont, Judith Magre, Carole Bouquet, Niels Arestrup
Roles Lulu Kreutz
Rating54% 2.740822.740822.740822.740822.74082
Violoncelliste mondialement connu, Jascha est un personnage hors norme. Il va, solitaire, de récital en concert. La gloire l'a altéré, il ne possède plus la même flamme qu'autrefois et il le sait. Au cours d'une tournée, il donne un concert à Evian. Ses parents et son oncle profitent de cette occasion pour venir passer quelques heures avec lui. Autres retrouvailles, celle des parents avec Lulu Kreutz, amie de toujours qui vit à Evian; celle de Jascha avec Anna et son mari. Le pique-nique en montagne, propose par Lulu, va réunir ces êtres qui s'aiment mais que le temps sépare.
Belle maman, 1h40
Directed by Gabriel Aghion
Origin France
Genres Comedy, Romantic comedy, Romance
Themes Films about alcoholism, Films about families, Films about drugs, Films about sexuality, Transport films, LGBT-related films, Aviation films, LGBT-related films, Films about marriage, LGBT-related film, Lesbian-related films
Actors Catherine Deneuve, Mathilde Seigner, Vincent Lindon, Line Renaud, Stéphane Audran, Danièle Lebrun
Roles Brigitte
Rating56% 2.8060152.8060152.8060152.8060152.806015
A comedy about the ideal dysfunctional family in modern France, the grandmother is a lesbian, her girlfriend is mentally unstable, her daughter is a free spirit and her granddaughter is a seriously uptight attorney.
Madeline
Madeline (1998)
, 1h28
Directed by Daisy von Scherler Mayer
Origin France
Genres Drama, Comedy
Themes Films about children, Films about religion, Children's films
Actors Frances McDormand, Nigel Hawthorne, Stéphane Audran, Ben Daniels, George Harris, Chantal Neuwirth
Roles Lady Covenant
Rating59% 2.997762.997762.997762.997762.99776
“ In an old house in Paris that was covered with vines lived twelve little girls in two straight lines. In two straight lines they broke their bread and brushed their teeth and went to bed. They smiled at the good and frowned at the bad and sometimes they were very sad. They left the house at half past nine in two straight lines in rain or shine — the smallest one was Madeline.
Arlette
Arlette (1997)
, 1h40
Directed by Claude Zidi
Origin France
Genres Comedy
Actors Josiane Balasko, Christopher Lambert, Ennio Fantastichini, Stéphane Audran, Jean-Marie Bigard, Armelle
Roles Diane
Rating51% 2.5668952.5668952.5668952.5668952.566895
Arlette is a waitress at the "Centipede", a roadside restaurant in the middle of rural France. Loudmouth at the heart of working girl, she dream wedding but Victor, her boyfriend chauffeur heavyweight, does not want to hear about it. One evening Arlette sees land a prince charming in a white limo, Frank, an American millionaire who covers gifts and wants to take her to Vegas to marry. But what are the true intentions of seductive playboy ?
Maximum Risk, 1h40
Directed by Ringo Lam
Origin USA
Genres Thriller, Action, Adventure, Crime
Themes Sports films, Transport films, Martial arts films, Road movies, Chase films
Actors Jean-Claude Van Damme, Natasha Henstridge, Jean-Hugues Anglade, Zach Grenier, Paul Ben-Victor, Frank Senger
Roles Chantal Moreau
Rating54% 2.749972.749972.749972.749972.74997
Alain Moreau (Jean-Claude Van Damme) is a cop in Nice, France. Alain is at a funeral that is being held for a fellow cop, when Alain’s partner Sebastien (Jean-Hugues Anglade) shows up, and requests for his presence at a crime scene. When they arrive, Sebastien shows Alain a dead body of someone that looks exactly like him. They discover that his name was Mikhail Suvorov, who was born on exactly the same day Alain was. As it turns out, Mikhail is the twin brother Alain never knew he had.
Le Fils de Gascogne, 1h46
Directed by Pascal Aubier
Origin France
Genres Drama, Comedy, Comedy-drama, Musical, Romance
Actors Grégoire Colin, Dinara Droukarova, Jean-Claude Dreyfus, Pascal Bonitzer, László Szabó, Otar Iosseliani
Roles Herself
Rating65% 3.284493.284493.284493.284493.28449
Harvey, jeune provincial timide, accueille une troupe de choristes géorgiens accompagnés de Dinara, leur interprète (quarteron russe : « pour quatrième, mon père est tatar, ma mère elle est moitié la russe moitié la juive »), et leur sert de guide dans Paris.
Betty
Betty (1992)
, 1h43
Directed by Claude Chabrol
Origin France
Genres Drama
Themes Films about alcoholism, Films about drugs
Actors Marie Trintignant, Stéphane Audran, Jean-François Garreaud, Christiane Minazzoli, Pierre Martot, Thomas Chabrol
Roles Laure
Rating72% 3.642543.642543.642543.642543.64254
Betty (Marie Trintignant), a young alcoholic woman, is caught cold while cheating on her bourgeois husband. Wasting no time, he and his family arrange a quick divorce settlement, ousting her from home and keeping her away from the two children the couple have. One night she ends up in a restaurant called Le Trou (The Hole), where she meets Laure (Stéphane Audran), an older woman, an alcoholic herself. Laure decides to take care of Betty after hearing the heart-breaking stories of her being a victim of a rich and ruthless society. Betty receives care and friendship from Laure, who's in a relationship with Mario (Jean-Francois Garreaud), the restaurant's owner. The envy toward Laure for Mario grows each day and will drive Betty to artfully contrive the means to conquer her new friend's lover. Laure realizes she has made a mistake by trusting her new friend and things soon begin to tremble between them. Betty's true colors are now visible and she sees her life at a point of no return, as she selfishly stomped on the last chance she had been given to be a better person.
The Turn of the Screw, 1h35
Directed by Rusty Lemorande
Origin United-kingdom
Genres Drama, Thriller, Fantastic, Horror
Actors Patsy Kensit, Stéphane Audran, Julian Sands, Marianne Faithfull
Roles Mrs. Grose
Rating53% 2.663272.663272.663272.663272.66327
Dans les années 1960, engagée comme gouvernante de deux enfants vivant dans un étrange manoir nommé Bly, une jeune femme se sent bientôt menacée par ce qu'elle croit être des fantômes.
Until the End of the World, 2h38
Directed by Wim Wenders
Origin France
Genres Drama, Science fiction, Thriller, Action, Romance
Themes Films about computing, Seafaring films, Post-apocalyptic films, Films about religion, Transport films, Films set in the future, Political films, Road movies, Cyberpunk films, Dystopian films, Disaster films
Actors Solveig Dommartin, William Hurt, Sam Neill, Tom Waits, Max von Sydow, Chick Ortega
Rating67% 3.3989553.3989553.3989553.3989553.398955
The film takes place in late 1999. India has an out-of-control nuclear satellite in orbit that is about to re-enter the atmosphere at any time, contaminating large areas of the Earth. This has caused a massive panic, with everyone trying to flee the likely impact sites. Caught in a traffic jam, impatient and disconnected Claire Tourneur (Solveig Dommartin) escapes the highway congestion by taking a side road. Her dashboard computer system announces she has left the map zone database and is on her own. She then has a couple of odd encounters, first with a pair of bank robbers (which leaves her with a large amount of cash), then with a hitchhiker being pursued by an armed party. Claire discovers, after falling in love with the enigmatic fugitive, that he is the son of a scientist (played by Max von Sydow), and has absconded with the prototype of a secret research project. Multiple government agencies and freelance bounty hunters are chasing him to recover the device.
Quiet Days in Clichy, 2h
Directed by Claude Chabrol
Origin France
Genres Drama, Comedy-drama
Actors Andrew McCarthy, Nigel Havers, Barbara De Rossi, Stéphanie Cotta, Isolde Barth, Eva Grimaldi
Roles Adrienne
Rating49% 2.46672.46672.46672.46672.4667
American Henry Miller enjoys a wide variety of sexual escapades while also working hard to establish himself as a serious writer in Paris.
Sons - Alexandre Rockwell - 1990
Directed by Alexandre Rockwell
Origin USA
Genres Drama, Comedy
Actors Stéphane Audran, Jennifer Beals, D. B. Sweeney, Rockets Redglare, William Forsythe, Bernard Fresson
Roles Florence Sr.
Rating64% 3.224743.224743.224743.224743.22474
Les trois fils d'un homme malade décident de l'emmener en France pour y retrouver la femme dont il était tombé amoureux pendant la seconde Guerre mondiale.