Search a film or person :
FacebookConnectionRegistration
Miklós Jancsó is a Actor, Director and Scriptwriter Hongrois born on 27 september 1921 at Vác (Hongrie)

Miklós Jancsó

Miklós Jancsó
If you like this person, let us know!
Nationality Hongrie
Birth 27 september 1921 at Vác (Hongrie)
Death 31 january 2014 (at 92 years) at Budapest (Hongrie)
Awards Kossuth Prize

Miklós Jancsó ([ˈmikloːʃ ˈjɒntʃoː]; born September 27, 1921) is a Hungarian film director and screenwriter.

Jancsó achieved international prominence from the mid-1960s onwards, with works including The Round Up (Szegénylegények, 1965), The Red and the White (Csillagosok, katonák, 1967) and Red Psalm (Még kér a nép, 1971).

Jancsó's films are characterized by visual stylization, elegantly choreographed shots, long takes, historical periods, rural settings, and a lack of psychoanalyzing. A frequent theme of his films is the abuse of power. His works are often allegorical commentaries on Hungary under Communism and the Soviet occupation, although some critics prefer to stress the universal dimensions of Jancsó's explorations. Towards the end of the 1960s and especially into the 1970s, Jancsó's work became increasingly stylized and overtly symbolic.

Biography

Il suit des études de droit, d’ethnographie et d’histoire de l’art, puis apprend la réalisation à l’École supérieure de cinéma (Filmművészeti Főiskola, aujourd'hui université d'art dramatique et cinématographique) de Budapest entre 1946 et 1950, d'où il sort diplômé en 1951. Très influencé par l'œuvre de Zsigmond Móricz, il a milité dans un mouvement de gauche qui s'intéressait à l'enfance ouvrière et paysanne. Pour de nombreux films, il s'attache à l'histoire de la Hongrie. Ainsi, Cantate (1962), qui est l'adaptation de Cantata profana du compositeur hongrois Béla Bartók est une métaphore de l'Insurrection de Budapest de 1956. Les Sans-Espoir (1965) évoque la période de la Révolution hongroise de 1848. Trois de ses films suivants abordent la période de luttes sanglantes entre révolutionnaires et contre-révolutionnaires, autour des années 1918-1919 : Rouges et blancs (1967), Silence et cri (1968) et Agnus Dei (Égi bárány) (1971). Psaume rouge (1972) « propose un "condensé" des révoltes paysannes à la fin du XIX siècle » (Émile Breton : Dictionnaire des films, Microcosme/Seuil). Il connaît une reconnaissance internationale principalement dans les années 1960 et 1970 (prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 1972 pour Psaume rouge).

En 1973, il reçoit le Prix Kossuth.

Dans les années qui suivent, il enseigne le cinéma à travers le monde (Italie, États-Unis et Hongrie), tout en continuant à réaliser mais sans connaître le même succès. Pour Jacques Mandelbaum dans Le Monde, Psaume rouge « est l’apogée d’une œuvre qui va se poursuivre jusqu’en 2010, mais dont on perd insensiblement la trace dès la mi-temps des années 1970 […]. Force est de reconnaître qu’une grande partie des films réalisés par Miklos Jancso à compter des années 1980 n’ont tout bonnement plus été visibles. »

Il fut marié à la réalisatrice Márta Mészáros.

Il était membre d'honneur du Club de Budapest.

Une rétrospective lui est consacrée à la Cinémathèque française en 2015

Usually with

Source : Wikidata

Filmography of Miklós Jancsó (21 films)

Display filmography as list

Actor

Director

Season of Monsters, 1h40
Directed by Miklós Jancsó
Origin Hongrie
Genres Drama
Actors József Madaras, György Cserhalmi, Ferenc Kállai, Júlia Nyakó, Katarzyna Figura, Béla Tarr
Rating66% 3.3423953.3423953.3423953.3423953.342395
Un professeur, Dr. Bardócz, fête son soixantième anniversaire et réunit dans sa maison de vacances ses anciens élèves qui ont construit leur vie en Hongrie ou à l’étranger. Kamondi arrive en dernier avec ses principes égalitaires, il provoque rapidement un conflit entre lui et l’élitiste Kovács. La dispute divise les gens et à l’approche du soir le rassemblement d’amis se transforme de plus en plus à un jeu de mystère étrange où les participants voient les évènements se dérouler sur les écrans de télévisions divers.
Hungarian Rhapsody, 1h43
Directed by Miklós Jancsó
Origin Hongrie
Genres Drama
Actors György Cserhalmi, Lajos Balázsovits, Gábor Koncz, Udo Kier, István Bujtor, József Madaras
Rating69% 3.4728453.4728453.4728453.4728453.472845
I. Magyar rapszódia : Deux frères officiers de l'armée austro-hongroise durant la Première Guerre mondiale organisent un commando de répression après l'échec de la République des conseils.
Private Vices, Public Virtues, 1h44
Directed by Miklós Jancsó
Origin Italie
Genres Drama, War
Actors Lajos Balázsovits, Pamela Villoresi, Teresa Ann Savoy, Laura Betti, La Cicciolina, Zvonimir Črnko
Rating57% 2.852542.852542.852542.852542.85254
Au XIX siècle, un jeune prince héritier — jamais nommé, mais identifiable comme étant l'archiduc Rodolphe, fils de François-Joseph Ier et héritier du trône austro-hongrois — se désintéresse des affaires de l'État et mène une vie frivole et dissolue dans une villa isolée. Il consacre l'essentiel de ses journées à des relations sexuelles avec sa maîtresse Mary, ainsi qu'avec sa demi-sœur et son demi-frère (enfants adultérins de l'empereur) et sa servante Thérèse. Vers la fin du film, Mary se révèle être un « hermaphrodite ». Le prince fait éconduire sans ménagement les émissaires de son père qui cherchent à le faire revenir à la cour.
Red Psalm
Red Psalm (1972)
, 1h27
Directed by Miklós Jancsó
Origin Hongrie
Genres Drama, War, Musical theatre
Actors István Bujtor, Lajos Balázsovits, Tamás Cseh, András Bálint, György Cserhalmi, Andrea Drahota
Rating68% 3.4416653.4416653.4416653.4416653.441665
Red Psalm centers around a small peasants' revolt in 1890. It draws inspiration from the Hungarian revolutionary movements of the 19th century, including the Hungarian Revolution of 1848, of which Sándor Petőfi, the poet whose work the film's Hungarian title references, was a participant.
Agnus dei
Agnus dei (1971)
, 1h30
Directed by Miklós Jancsó
Origin Hongrie
Genres Drama, Politic
Themes Politique, Political films
Actors József Madaras, Daniel Olbrychski, Lajos Balázsovits, Jaroslava Schallerová, István Bujtor
Rating63% 3.189783.189783.189783.189783.18978
Août 1919. La fin de l'éphémère République hongroise des Conseils et son cortège de luttes sanglantes et d'atrocités. Un prêtre exalté dresse une partie de la paysannerie contre les « Rouges » qui finiront défaits et exterminés ...
The Pacifist, 1h25
Directed by Miklós Jancsó
Origin Italie
Genres Drama
Actors Monica Vitti, Pierre Clémenti, Peter Pasetti, Daniel Pommereulle, József Madaras, Daniel Olbrychski
Rating56% 2.8314152.8314152.8314152.8314152.831415
Dans une ville perturbée par des manifestations politiques, une photographe, Barbara, croise un jeune inconnu. Ce dernier fait partie d'un groupe terroriste qui cherche à le tuer car il a refusé de commettre un assassinat.
Winter Wind, 1h20
Directed by Miklós Jancsó
Origin France
Genres Drama
Actors Marina Vlady, Jacques Charrier, József Madaras, István Bujtor, Philippe March, Pascal Aubier
Rating68% 3.4103553.4103553.4103553.4103553.410355
Nous sommes au début des années 1930. Après un coup d’éclat dans son pays, l’activiste yougoslave Marko Lazar se réfugie en Hongrie où il retrouve les membres de son groupe révolutionnaire fomentant contre le roi de Yougoslavie. Son idéalisme et son esprit franc-tireur dérangent son organisation qui redoute que ses actions terroristes mettent son plan en péril. On confie à Maria et Ilona, deux belles jeunes femmes, la mission de le retenir en Hongrie en nouant des relations amoureuses. Marko commence à douter de son entourage jusqu’à ce qu’il fasse l’objet d’un ordre d’extradition du gouvernement hongrois. Le chef de son groupe va alors prendre les dispositions extrêmes pour qu'il ne regagne jamais la Yougoslavie.
The Confrontation, 1h20
Directed by Miklós Jancsó
Origin Hongrie
Genres Drama, Musical, Politic
Themes Films about music and musicians, Politique, Musical films, Political films
Actors Andrea Drahota, Lajos Balázsovits, András Bálint, András Kozák, József Madaras
Rating65% 3.290543.290543.290543.290543.29054
Dans la Hongrie de 1947, la rencontre de lycéens d'un établissement public avec ceux d'un collège catholique, encadrés par des prêtres. Ils tentent d'engager le dialogue, mais les divisions prennent vite le dessus... Les autorités font cesser la manifestation et arrêtent les élèves catholiques. Le secrétaire général du lycée d'État, indigné, réussit à les faire libérer, mais il doit ensuite démissionner de son poste...