Search a film or person :
FacebookConnectionRegistration
Volker Schlöndorff is a Actor, Director, Scriptwriter, Producer and Assistant Director Allemand born on 31 march 1939 at Wiesbaden (German)

Volker Schlöndorff

Volker Schlöndorff
If you like this person, let us know!
Nationality German
Birth 31 march 1939 (82 years) at Wiesbaden (German)
Awards Officier de la Légion d'honneur, Bavarian Order of Merit, Order of Merit of Brandenburg

Volker Schlöndorff (born 31 March 1939) is a Berlin-based German filmmaker who has worked in Germany, France and the United States. He was a prominent member of the New German Cinema of the late 1960s and early 1970s, which also included Werner Herzog, Wim Wenders and Rainer Werner Fassbinder.

He won an Oscar as well as the Palme d'or at the 1979 Cannes Film Festival for The Tin Drum (1979), the film version of the novel by Nobel Prize-winning author Günter Grass.

Biography

Enfance et jeunesse
En 1956, la famille de Volker Schlöndorff, dont le père est médecin, quitte l'Allemagne de l'Ouest pour s'établir à Vannes en Bretagne. Deux ans plus tard, Schlöndorff obtient le premier prix de philosophie du concours général alors qu'il est élève au lycée Henri-IV à Paris. Il est diplômé de l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC) et commence sa carrière en France comme assistant d'Alain Resnais (L'Année dernière à Marienbad), de Jean-Pierre Melville (Le Doulos, Léon Morin, prêtre) et de Louis Malle (Le Feu follet).


Débuts dans le cinéma
En 1966, encouragé par Louis Malle, dont il a été l'assistant réalisateur lors du tournage de Viva Maria !, il réalise à vingt-six ans son premier long métrage, Les Désarrois de l'élève Törless, tiré du roman homonyme de Robert Musil. Il y révèle sa maîtrise d'une forme fluide, l'acuité de son étude psychologique et son sens du récit. Le film obtient le Prix de la Critique internationale au 20e Festival de Cannes, ainsi que l'une des plus importantes distinctions ouest-allemandes, le Ruban d'argent.

Trois ans plus tard, il adapte Michael Kohlhaas d'Heinrich von Kleist, ainsi que Baal (1969)


Années 1970 : reconnaissance internationale
En 1971, il épouse l'actrice, réalisatrice et scénariste allemande Margarethe von Trotta, dont il divorcera en 1991.

Il réalise divers films qui obtiennent un petit succès en Allemagne sans néanmoins franchir les frontières du pays : La soudaine richesse des pauvres gens de Kombach (1971), Feu de paille (1972) et Une nuit au Tyrol (1973).

Schlöndorff s'impose en Allemagne comme l'un des chefs de file du Nouveau cinéma grâce à son adaptation, en 1975, réalisée en compagnie de Margarethe von Trotta, du roman d'Heinrich Böll (Prix Nobel de littérature 1972), L'Honneur perdu de Katharina Blum, critique acerbe de l'Allemagne des années de plomb. Lui succède Le Coup de grâce, d'après Marguerite Yourcenar.

En 1977, il s'unit à plusieurs personnalités artistiques ouest-allemandes, parmi lesquelles Heinrich Böll, A. Muge, Rainer Werner Fassbinder, pour réaliser un documentaire politique relatant les événements tragiques survenus en R.F.A. en octobre 1977, de l'enlèvement de Hanns-Martin Schleyer à la mort d'Andreas Baader : L'Allemagne en automne.

Le cinéaste obtient la reconnaissance internationale avec Le Tambour, tiré du livre d'un autre prix Nobel allemand, Günter Grass. Cette fresque dramatico-bouffonne délirante qui revisite de manière anticonformiste l'histoire de l'Europe centrale, de l'Allemagne et du nazisme à travers le parcours d'un garçon qui décide de ne plus grandir à l'âge de trois ans, est récompensée par la Palme d'or à Cannes en 1979 (ex æquo avec Apocalypse Now de Francis Ford Coppola). Elle gagne également l'Oscar du meilleur film étranger à Hollywood, l'année suivante.


Années 1980 : le cinéma d'auteur
Le succès planétaire du Tambour lui ouvre toutes les portes. Il reste d'abord fidèle à un mode de production indépendant et à un cinéma d'auteur européen, porteur d'une certaine noblesse culturelle tant par le choix varié des langues de tournage (allemand, français, anglais) que par une inspiration puisée dans le patrimoine littéraire. Il réalise ensuite quelques films aux États-Unis avant de revenir en Europe. Il est souvent le producteur des films qu'il réalise et collabore ponctuellement avec la télévision pour boucler ses budgets. Il a par ailleurs mis en scène plusieurs téléfilms.

Adaptant régulièrement des monuments de la littérature (Marcel Proust, Max Frisch, Arthur Miller, Michel Tournier etc.), Schlöndorff reste, en France, en Allemagne et aux États-Unis, lié à un certain intimisme et à des thèmes tels que les heures sombres de l'histoire, les vicissitudes du pouvoir, la frustration, la révolte et la répression : Un amour de Swann, Le Faussaire, Mort d'un commis voyageur, Colère en Louisiane, The Voyager, Le Roi des aulnes, Les Trois Vies de Rita Vogt, Le Neuvième jour...


Années 1990 : la direction des Studios Babelsberg
Dans les années 1990, il accepte la direction des Studios Babelsberg, dans la banlieue est de Berlin, l'ex-siège du Hollywood allemand lorsque l'UFA y était installée dans la première moitié du XX siècle et propriété de la Compagnie générale d'immobilier et de services. Il enseigne également le cinéma et la littérature à l'école européenne de Saas-Fee (Suisse), notamment lors de séminaires estivaux.

En 1996, il réalise Le roi des Aulnes, avec John Malkovich dans le rôle d'Abel.


Années 2000
Durant les années 2000, Volker Schlöndorff réalise notamment Les trois vies de Rita Vogt (2000), The enlightment (2002), Le Neuvième jour (2004), L'héroïne de Gdansk (2006) et Ulzhan (2007).

Le Neuvième jour permet au cinéaste allemand de retrouver un certain succès critique. Inspiré de l'histoire vraie du père Jean Bernard, prêtre luxembourgeois, le film se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale : l'abbé résistant Henri Kremer (Ulrich Matthes), prisonnier à Dachau, se voit accorder neuf jours de sortie afin de convaincre son évêque d'abandonner sa politique d'opposition face au régime. Si Kremer parvient à convaincre l'évêque, il en sera récompensé par une liberté définitive. En cas de tentative de fuite, Kremer mettra en danger non seulement la vie des déportés de Dachau, mais aussi celle de sa famille. Déchiré entre les souvenirs insoutenables de l'horreur du camp et sa conviction de chrétien, Kremer est pris dans un dilemme d'autant plus éprouvant que Gebhardt, lui-même diacre, use d'arguments théologiques pour l'amener à trahir.

Dans la revue La Règle du jeu, Laurent Dispot écrit que « Le Neuvième Jour, en 2004, aura été une réplique du meilleur cinéma au piètre Amen de Constantin Gavras en 2002, paresseuse resucée du tract de propagande qu’est le Vicaire, pièce de théâtre de Rolf Hochhuth. [...] chaque moment, chaque écho, chaque allusion du Neuvième Jour de Volker Schlöndorff, tout ce qui fait ce film, et qui le porte, le rendent exceptionnel. Il est la vérité, alors que tout y est création, réalité recomposée ; rien de moins fictif que cette fiction. Sa substance est toute de substances : de nappes, comme on dit du pétrole, qui sont en dessous. Il faut y accéder, ce film est "impossible" sans réflexion, sans le commentaire, sans le réfléchir, sans le re-projeter, pour soi-même et les autres. Sur une scène intime et en en parlant. »

En 2009, Schlöndorff a mis en scène la dernière pièce de Léon Tolstoï, Et la lumière luit dans les ténèbres (espace scénique: Mark Lammert), au château de Neuhardenberg avec Angela Winkler. Un film consacré à la conférence de Berlin (1885) est par ailleurs à l'étude.


Années 2010 : Verdun, Bruxelles et États-Unis
En 2011, le cinéaste allemand réalise La mer à l'aube qui raconte les dernières heures de Guy Môquet (Léo Paul Salmain).

En mai 2016, Volker Schlöndorff dirige une scénographie à l'ossuaire de Douaumont pour célébrer le centenaire de la bataille de Verdun. Le spectacle met en scène des milliers de jeunes figurants, vêtus de tee-shirts multicolores, courant au milieu des tombes des soldats, accompagnés par les Tambours du Bronx, un groupe de percussions urbaines de la Nièvre, dont la musique consiste à frapper violemment sur des bidons. La mort qui frappa ces 300 000 soldats, est représentée par un personnage juché sur des échasses.

Le Daily Mail et plusieurs journaux de la presse britannique, dont le pays perdit aussi environ un million de soldats, parlent d'un outrage. En France, la population est divisée. Certaines personnalités politiques expriment leur désapprobation devant ce qu'elles considèrent être un manque de respect envers les victimes de cette bataille.

En 2016, il est l'invité d'honneur du Brussels Film Festival : une rétrospective de sa filmographie y est organisée, introduite par une masterclass du cinéaste.

En 2017, Retour à Montauk est sur les écrans. Il s'agit d'une adaptation du roman Montauk, de Max Frisch. Ce drame raconte l'histoire de Max (Stellan Skarsgård), écrivain allemand qui a rencontré, lors d'un séjour à New York, une jeune femme (Nina Hoss) avec qui il eut une brève mais intense relation amoureuse. Une vingtaine d'années plus tard, il retourne aux États-Unis à l'occasion de la sortie du roman qui raconte cette histoire. L'écrivain, pris de regrets, espère retrouver son amour passé.

Le 15 novembre 2018, Horschamp - Rencontres de Cinéma lui rend hommage lors d'une soirée au Gaumont les Fauvettes.

Best films

Viva Maria! (1965)
(Director)
The Tin Drum (1979)
(Director)
A Very Private Affair (1962)
(Director)
Source : Wikidata

Filmography of Volker Schlöndorff (43 films)

Display filmography as list

Actor

Hitler in Hollywood, 1h27
Directed by Frédéric Sojcher
Origin Belgique
Genres Drama, Comedy
Actors Maria de Medeiros, Micheline Presle, Hans Meyer, Pierre Laroche, Josiane Stoléru, Tonie Marshall
Roles lui-même
Rating58% 2.9193252.9193252.9193252.9193252.919325
Maria de Medeiros réalise un documentaire hommage sur Micheline Presle. Cette dernière lui confie avoir tourné pendant la guerre un film qu'elle n'a jamais vu, parce qu'il n'est pas sorti, Je ne vous aime pas, de Luis Aramchek. Or ce film et ce réalisateur sont inconnus, et Maria de Medeiros, aidée par deux collaborateurs, se lance sur leurs traces.
Code Name: Melville, 1h16
Directed by Olivier Bohler
Origin France
Genres Documentary
Themes Documentary films about war, Documentary films about historical events, Political films, Documentary films about World War II
Actors Jean-Pierre Melville, Johnnie To, Masahiro Kobayashi, Masahiro Kobayashi, Pierre Grasset, Bertrand Tavernier
Roles Self
Rating72% 3.641563.641563.641563.641563.64156
Jean-Pierre Melville, born Jean-Pierre Grumbach, was of Alsatian Jewish descent. Having to flee Nazi-occupied France during World War II, he joined the French Resistance and took the pseudonym Melville, in tribute to American novelist Herman Melville. He subsequently retained his war name as his stage name, once the war was over. This personal experience of the war and in particular of resistance fighting impacted Melville's formative year and has an influence which can be seen in his films.
Hands Up!
Hands Up! (1981)
, 1h30
Directed by Jerzy Skolimowski
Origin Pologne
Genres Drama, Comedy
Actors Jerzy Skolimowski, Tadeusz Łomnicki, Bogumił Kobiela, Alan Bates, Jane Asher, David Essex
Roles German Film Director
Rating65% 3.2913153.2913153.2913153.2913153.291315
Dix ans après la fin de leurs études de médecine, cinq jeunes gens se retrouvent à bord d'un train de marchandises. Ils y évoquent leur passé commun, le temps où la Pologne était régentée par le stalinisme intransigeant : à cette époque, ils avaient été chargés d'accoler des panneaux de papier afin d'ériger un immense portrait de Staline pour le défilé du premier mai. Or sur l'affiche, le despote avait été affublé de deux paires d'yeux.
Germany in Autumn, 1h59
Directed by Rainer Werner Fassbinder, Volker Schlöndorff, Alexander Kluge, Alf Brustellin, Edgar Reitz, Bernhard Sinkel, Katja Rupé
Origin German
Genres Drama, Documentary
Themes Films about terrorism, Documentaire sur une personnalité, Autobiographical documentary films
Actors Rainer Werner Fassbinder, Heinz Bennent, Lilo Pempeit, Katja Rupé, Helmut Griem, Angela Winkler
Rating68% 3.4418153.4418153.4418153.4418153.441815
Automne allemand 1977, la Fraction armée rouge (RAF) terrorise la République fédérale d’Allemagne pour libérer ses figures historiques. Deux célébrations de funérailles à deux jours d'intervalle à Stuttgart ponctuent le récit. La première est l'enterrement du patron des patrons, exécuté par les terroristes de la RAF après la nuit de la mort de leurs leaders retrouvés suicidés dans leurs cellules de Stammheim quelques heures après l'annonce de la libération des otages du détournement du Landshut. La seconde est l'enterrement des suicidés de Stammheim sous haute surveillance policière. Dix réalisateurs du nouveau cinéma allemand témoignent de cette accélération des événements en mettant en scène des fictions et courts documentaires historiques pour restituer le climat de terreur quotidienne inspirée par la RAF tout en s'interrogeant sur la pression étatique nécessaire à la traque de terroristes dans un pays démocratique.
Cinématon
Cinématon (1978)

Directed by Gérard Courant
Genres Documentary
Actors Fernando Arrabal, Raphaël Bassan, Yann Beauvais, Roberto Benigni, Juliet Berto, Sandrine Bonnaire
Roles N°572
Rating60% 3.0460953.0460953.0460953.0460953.046095
Cinématon est une série cinématographique de portraits filmés montrant une personnalité des arts, de la culture ou du spectacle, en un seul gros plan fixe et muet de 3 minutes et demie, dans lesquels elle est libre de faire ce qu'elle veut.
Mathias Kneissl, 1h34
Directed by Reinhard Hauff
Origin German
Genres Drama, Historical
Themes Gangster films
Actors Eva Mattes, Hanna Schygulla, Volker Schlöndorff, Kurt Raab, Walter Sedlmayr, Franz Peter Wirth
Roles le chef de gare
Rating74% 3.744253.744253.744253.744253.74425
État de Bavière. Fin du XIX siècle. Mathias Kneissl, fils de paysans pauvres et marginaux, détrousse les personnes fortunées et devient un héros aux yeux des habitants les plus misérables. Capturé puis condamné, il sera exécuté avant même d'avoir pu vieillir.
Why Does Herr R. Run Amok?, 1h28
Directed by Rainer Werner Fassbinder, Michael Fengler
Origin German
Genres Drama
Themes Medical-themed films, Psychologie, Films about psychiatry
Actors Kurt Raab, Lilo Pempeit, Harry Baer, Hanna Schygulla, Ingrid Caven, Irm Hermann
Rating73% 3.6946253.6946253.6946253.6946253.694625
Le film montre la vie quotidienne d'un quadragénaire allemand, dessinateur industriel, et bon mari.
Léon Morin, Priest, 1h51
Directed by Jean-Pierre Melville
Origin France
Genres Drama, Comedy-drama, Romance
Themes Films about religion, Political films, Histoire de France, L'Occupation allemande en France
Actors Jean-Paul Belmondo, Emmanuelle Riva, Irène Tunc, Volker Schlöndorff, Nicole Mirel, Gisèle Grimm
Roles Un soldat allemand (uncredited)
Rating75% 3.7923553.7923553.7923553.7923553.792355
In a town in the French Alps during the Occupation, Barny (Riva) is a young, wayward, sexually frustrated widow, living with her little girl. She is also a communist militant who long ago decided that the easiest way was the best. One day she enters a church, randomly chooses a priest (Belmondo) to confess to and, while in confessional, attempts to provoke him by criticizing Catholicism. Instead of being affronted, the priest engages her in an intellectual discussion regarding religion. The priest is Leon Morin, young, handsome, smart and altruistic. He invites Barny to continue the conversation outside of confessional. She begins regularly seeing him and is impressed by his moral strength, while he makes it his mission to steer her onto the right path.

Director

Return to Montauk, 1h46
Directed by Volker Schlöndorff
Origin German
Genres Drama, Romance
Actors Stellan Skarsgård, Nina Hoss, Niels Arestrup, Bronagh Gallagher
Rating59% 2.954692.954692.954692.954692.95469
L'écrivain Max Zorn se rend à New York où vit sa compagne Clara pour promouvoir son dernier roman qui raconte la passion amoureuse qu'il a eue autrefois dans cette ville avec une autre femme, Rebecca, originaire de l'Allemagne de l'Est. Max fait tout pour revoir Rebecca. Elle, devenue une riche avocate, se montre d'abord réticente. Elle consent finalement à passer du temps avec lui. Rebecca invite Max à venir avec elle un après-midi à Montauk, petit village tout au bout de Long Island dans lequel ils avaient séjourné vingt ans auparavant. L'histoire prend une tout autre tournure lorsqu'ils s'y retrouvent pour le week-end.
Diplomacy
Diplomacy (2013)
, 1h28
Directed by Volker Schlöndorff
Origin France
Genres Drama, War, Fantasy, Action, Historical
Themes Théâtre, Political films, Films based on plays, Histoire de France, L'Occupation allemande en France
Actors Niels Arestrup, Luke Evans, André Dussollier, Sarah Gadon, Dominic Cooper, Burghart Klaußner
Rating70% 3.5483753.5483753.5483753.5483753.548375
As the Allied Forces move toward Paris, Adolf Hitler commands Gen Dietrich von Choltitz to destroy the city. Choltitz sends a team to demolish the city's famous land-marks and to overflow the Seine, led by Lt Hegger and advised by a captured Parisian engineer named Mr Lanvin. The land-marks being targeted include the Eiffel Tower, the Louvre, the Place de la Concorde, the Notre Dame de Paris.
Calm at Sea, 1h30
Directed by Volker Schlöndorff
Origin German
Genres Drama, War, Biography, Historical
Themes Histoire de France, L'Occupation allemande en France
Actors Léo-Paul Salmain, Marc Barbé, Ulrich Matthes, Martin Loizillon, Jacob Matschenz, Jean-Marc Roulot
Rating66% 3.342533.342533.342533.342533.34253
Le 21 octobre 1941, trois militants des jeunesses communistes abattent un officier allemand dans le centre de Nantes. En représailles, Hitler exige aussitôt l'exécution de cent cinquante otages français. À Paris, le général Otto von Stülpnagel tente de négocier le nombre des exécutions et demande à l'officier Ernst Jünger, par ailleurs écrivain, de noter le cours des événements. À Châteaubriant, en Loire-Atlantique, le sous-préfet Lecornu est chargé de désigner les otages qui seront fusillés au sein des prisonniers politiques internés au camp de Choisel. Parmi eux, l'adolescent Guy Môquet, 17 ans.
Ulzhan
Ulzhan (2007)
, 1h45
Directed by Volker Schlöndorff
Origin France
Genres Drama, Adventure
Actors Philippe Torreton, Ayanat Ksenbai, David Bennent, Maximilien Muller, Marek Brodzki
Rating66% 3.3386153.3386153.3386153.3386153.338615
The Frenchman Charles travels in Kazakhstan and when his car stops working, he is determined to continue his journey by walking until he can get a horse. The young local French teacher Ulzhan decides to accompany and support him. She learns that Charles is heading for the mountain Khan Tengri. Along the way they are joined by New Age shaman Shakuni. They all approach the storied mountain which Shakuni considers holy. Whether they will find there a hidden treasure or salvation is left to the viewer's speculation.
Strike
Strike (2007)
, 1h44
Directed by Volker Schlöndorff
Origin German
Genres Drama, Historical
Themes Feminist films, Films about the labor movement, Political films
Actors Katharina Thalbach, Andrzej Chyra, Dominique Horwitz, Wojciech Pszoniak, Andrzej Grabowski, Wojciech Solarz
Rating67% 3.391483.391483.391483.391483.39148
Agnieszka Kowalska is a hardworking welder in the Lenin Shipyard in Gdansk. She is honored as a heroic worker, “activist of the Year” award for being a superquota worker. This is her tenth time winning the award, so she is given a television. She even gives a speech of how she came to the shipyard in 1950 with nothing, and now she has a profession and a home. She truly seems thankful for what the shipyard has given her. However after the official ceremony, other women workers confront her for working so hard and they are clearly not even trying to beat the quotas set forth by the Party.
The Ninth Day, 1h38
Directed by Volker Schlöndorff
Origin German
Genres Drama
Themes Films about religion, Political films
Actors Ulrich Matthes, August Diehl, Hilmar Thate, Bibiana Beglau
Rating70% 3.5430853.5430853.5430853.5430853.543085
Henri Kremer, a Catholic priest from Luxemburg, is imprisoned in Dachau. He experiences the horrors of the camps, including the crucifixion of some of his fellow prisoners, when one day he is given an unexpected leave of nine days. He returns to his native city, where the young SS officer Gebhardt tells him that he should convince his bishop to cooperate with the Nazis. Gebhardt, himself a former candidate for the priesthood, tries to convince the priest that the role of Judas is just what God wants from him. Kremer is confronted with a hard decision: Should he betray his Church or should he return to the concentration camp?