Search a film or person :
FacebookConnectionRegistration
Sergio Leone is a Actor, Director, Scriptwriter, Producer, Assistant Director and Thanks Italien born on 3 january 1929 at Rome (Italie)

Sergio Leone

Sergio Leone
If you like this person, let us know!
Nationality Italie
Birth 3 january 1929 at Rome (Italie)
Death 30 april 1989 (at 60 years) at Rome (Italie)
Awards David di Donatello for Best Director, Nastro d'Argento for Best Director

Sergio Leone ([ˈsɛrdʒo leˈoːne]; 3 January 1929 – 30 April 1989) was an Italian film director, producer and screenwriter most associated with the "Spaghetti Western" genre.

Leone's film-making style includes juxtaposing extreme close-up shots with lengthy long shots. His movies include the sword and sandal action films The Last Days of Pompeii (1959) and The Colossus of Rhodes (1961), the Dollars Trilogy of Westerns featuring Clint Eastwood (A Fistful of Dollars (1964), For a Few Dollars More (1965) and The Good, the Bad and the Ugly (1966)), the Western Once Upon a Time in the West (1968), the epic buddy Zapata Western Duck, You Sucker! (1971) and the epic crime drama Once Upon a Time in America (1984).

Biography

Les débuts
Sergio Leone est le fils de Vincenzo Leone dit Roberto Roberti, pionnier du cinéma italien réduit au chômage du fait de son opposition au fascisme, et de l'actrice Bice Waleran (Edwige Valcarenghi de son vrai nom). Son père réalise le premier western italien, La Vampire indienne en 1913, dans lequel sa mère tient le rôle de l'Indienne. Par la suite, président des réalisateurs italiens, il réalise de nombreux films avec l'actrice Francesca Bertini et fait débuter l'acteur Lido Manetti. Sergio naît après 14 années de mariage du couple ; son parrain est le réalisateur italien Mario Camerini. Il fait ses études chez les Frères Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle, où il est un élève moyen. Enfant, il connaît la Seconde Guerre mondiale à travers les fumetti, des bandes dessinées italiennes qu'il lit beaucoup. En 1941, son père lui fait jouer le rôle d'un enfant dans La bocca sulla strada.

Il finit ses études à 18 ans et commence sa carrière dans le cinéma comme assistant pour Carmine Gallone dans l'adaptation d'opéras (que Leone abhorre) : Rigoletto, La forza del destino et La leggenda di Faust. En 1948, il fait de la figuration et assiste le réalisateur Vittorio De Sica dans Le Voleur de bicyclette. Par la suite, il assiste des metteurs en scène italiens tels que Mario Bonnard, Mario Camerini ou - malgré son mauvais anglais - les Américains Robert Wise, Fred Zinnemann et même William Wyler pour Ben-Hur.
Il commence réellement sa carrière de réalisateur en 1959 en mettant en scène le péplum Les Derniers Jours de Pompéi en remplacement de Mario Bonnard, tombé malade. En 1960, il se marie avec Carla, une ballerine avec laquelle il a trois enfants : Raffaella, Francesca et Andrea.


Les années 1960

En 1961, il réalise un autre péplum, Le Colosse de Rhodes, avec Rory Calhoun et Lea Massari. L'année suivante, il est réalisateur de seconde équipe sur Sodome et Gomorrhe de Robert Aldrich, mais le tournage se passe très mal et Leone démissionne. Alors que le western américain est en plein déclin, il participe au développement du western spaghetti (ou western italien) ; il déclare d'ailleurs : « Ce mot de « spaghetti-western », c'est un des plus cons que j'ai jamais entendus de ma vie ». Ainsi plus de 400 westerns italiens sont tournés entre 1964 et 1973. À propos du western méditerranéen qui se réappropriait le mythe américain, Leone déclarait : « Agamemnon, Ajax, Hector, sont les archétypes des cow-boys d'hier : égocentriques, indépendants, héroïques, fripouilles, et tout ça en grand, à des dimensions mythiques ».

En 1964, Leone réalise Pour une poignée de dollars, un remake d'un film japonais d'Akira Kurosawa, Le Garde du corps (Yojimbo). L'histoire, presque point par point, est transposée du Japon féodal dans un univers western. D'après Leone, « la situation à laquelle j'ai surtout pensé pour ce film est connue, c'est celle d'une pièce de Goldoni, Arlequin serviteur de deux maîtres. Avec le western, vous pouvez traiter tous les sujets classiques déjà rencontrés dans le théâtre ou la littérature de tous les pays ». Pour ce film, il utilise le pseudonyme de Bob Robertson (l'américanisation du nom est monnaie courante à l'époque pour les réalisateurs désirant percer aux États-Unis).

Le tournage a lieu en Espagne et au studio de Cinecittà pour les intérieurs, pour un budget de 120 millions de lires réparti ainsi : un tiers pour l'Italie, un tiers pour l'Espagne et un tiers pour l'Allemagne de l'Ouest. Leone désirait Henry Fonda, mais son agent ne lui fit pas lire le script, les producteurs proposaient Richard Harrison, mais Leone refusa, James Coburn accepta, mais son cachet (25 000 $US) fut jugé trop cher. Finalement c'est Clint Eastwood, acteur américain de la série Rawhide qui accepte pour un cachet de 15 000 $US. Gian Maria Volontè (dont le nom américanisé au générique est John Wells) est engagé pour 2 000 000 lires. Le succès est immense et fait découvrir, outre les acteurs, le costumier Carlo Simi et surtout le compositeur Ennio Morricone, ancien camarade de classe de Leone, dont le nom reste attaché au réalisateur et dont Leone dit : « il n'est pas mon musicien, il est mon scénariste ».

En 1965, Leone signe la suite Et pour quelques dollars de plus. Au casting, Lee Marvin est choisi pour rejoindre Clint Eastwood et Gian Maria Volontè, mais il se désiste trois jours avant le tournage pour jouer dans Cat Ballou. C'est finalement Lee Van Cleef qui obtient le rôle ; le trio est complété par Klaus Kinski. Pour ce film, Leone se documente énormément en consultant des livres sur l'Ouest américain et la Guerre de Sécession empruntés à la Bibliothèque du Congrès de Washington. Le budget est de 350 000 000 lires.

1966 marque le dernier volet de la Trilogie du dollar avec Le Bon, la Brute et le Truand. Clint Eastwood est toujours présent (dans le rôle du « bon »), ainsi que Lee Van Cleef (la « brute ») ; ils partagent cette fois-ci l'affiche avec Eli Wallach (le « truand »). Le budget est d'un million de dollars américains. C'est à partir de ce film que Clint Eastwood devient une star aux États-Unis. C'est la première d'une série de collaborations fructueuses entre le directeur de la photographie Tonino Delli Colli et Sergio Leone. Eastwood lui propose alors de mettre en scène Pendez-les haut et court en 1968 ; Leone refuse et c'est finalement Ted Post qui s'en chargera. La même chose se reproduit en 1970 avec le film Sierra torride finalement mis en scène par Don Siegel.

Après cette trilogie, Leone veut adapter The Hoods de Harry Grey (qui deviendra Il était une fois en Amérique), mais les producteurs veulent tous que Leone fasse un western. En 1968, il tourne Il était une fois dans l'Ouest, qui décrit la fin d'une grande époque, de la conquête de l'Ouest ; le train arrive au bout de l'Ouest, amène la civilisation et le modernisme avec lui et met fin à la conquête. Le film annonce, comme chez Peckinpah, que l'Ouest est mort. Le film est tourné en 14 semaines en Italie, en Espagne et à Monument Valley, aux États-Unis.

Le film devait être lié à la trilogie précédente par la première scène de Il était une fois dans l'Ouest. En effet, les trois personnages qui accueillent Charles Bronson à sa sortie du train devaient être interprétés par Clint Eastwood, Lee Van Cleef et Eli Wallach, interprètes des héros du film Le Bon, la Brute et le Truand. Cependant Eastwood, dans un souci de respect de son image professionnelle, ne souhaitait pas mourir dès la première scène du film ; Sergio Leone n'a pas pu poursuivre cette idée malgré l'accord des deux autres comédiens. Le film entame une nouvelle trilogie, celle des Il était une fois… Pour ce film Leone bénéficie d'une distribution impressionnante : Claudia Cardinale, Charles Bronson, Henry Fonda, Jason Robards et Gabriele Ferzetti. Le scénario est signé par Leone, Sergio Donati et deux futurs grands réalisateurs, Dario Argento et Bernardo Bertolucci. Le tournage est marqué par la mort de l'acteur Al Mulock qui se défenestre pendant le tournage.


Les années 1970

En 1971, c'est le deuxième volet de la seconde trilogie, Il était une fois la révolution, avec Rod Steiger et James Coburn (Leone voulait Jason Robards et Malcolm McDowell au départ). Dans ce film, les protagonistes se retrouvent en pleine révolution mexicaine (1913) dans une fable picaresque. Leone ne devait pas réaliser le film, mais uniquement le produire. Peter Bogdanovich, qui venait de réaliser La Cible, est approché, mais le contact avec Leone se passe mal ; Sam Peckinpah accepte de tourner le film, mais les acteurs et la United Artists obligent Leone à réaliser le film, une semaine avant le début du tournage. Le scénario est alors réécrit dans l'urgence pour coller à l'univers du réalisateur. La relation avec Rod Steiger est très mauvaise au début du tournage.
Cette année-là, il participe comme membre du jury officiel au Festival de Cannes 1971 sous la présidence de Michèle Morgan.

En 1973, il produit et tourne quelques scènes de Mon nom est Personne de Tonino Valerii, son ancien assistant, avec Henry Fonda et Terence Hill. En 1975, Leone produit Un génie, deux associés, une cloche, un western de Damiano Damiani. Terence Hill, à nouveau en tête d'affiche, est cette fois entouré de Miou-Miou et Robert Charlebois, bien qu'au départ Leone pensait engager le trio des Valseuses : Depardieu, Dewaere et Miou-Miou. Le film déçoit tellement Leone qu'il décide de ne plus produire de western.

Il produit Qui a tué le chat ? de Luigi Comencini en 1977 avec Ugo Tognazzi et Mariangela Melato et Un jouet dangereux de Giuliano Montaldo avec Nino Manfredi et Marlène Jobert en 1979. En 1978, il participe au jury de la Berlinale 1978 sous la présidence de Patricia Highsmith.


Les années 1980

Sur les conseils de son ami Frédéric Rossif, Leone tourne quelques films publicitaires pour les glaces Gervais, la Renault 18, Europ Assistance ou Palmolive.

En 1984, Leone tourne Il était une fois en Amérique, film dont le chantier commence dès 1972. À l'origine, il est prévu avec Steve McQueen, Paul Newman et James Cagney mais il est finalement interprété par Robert De Niro, James Woods et Treat Williams. Cette fois Leone change de registre : en effet, ce film n'est pas un western, mais un film de gangsters et il s'agit du seul film américain tourné par le réalisateur. Leone, dont les films sont toujours longs, réalise ici un record personnel avec une durée de 251 minutes (version la plus longue du film au 21 juin 2015). Le tournage se déroule à New York, Montréal, Paris, Venise, Côme et dans les studios de Cinecittà pendant 30 semaines. Pour des raisons syndicales, Leone est obligé d'employer une équipe de tournage américaine ; elle figure au générique du film, mais ne participe pas. Le film dépeint l'Amérique du temps de la prohibition et l'avènement du gangstérisme. Là encore, c'est aussi la fin d'une époque, la plus grande partie du film est constituée de flashbacks. Les deux principaux protagonistes entretiennent la « flamme », les codes qui étaient en vigueur dans leur jeunesse. Le film est bien reçu ; ainsi Christian Bosséno dans La Revue du cinéma écrit-il : « Une excellente utilisation de la durée, un scénario admirablement construit, un souci de reconstitution scrupuleux et impressionnant, une interprétation fascinante forcent l'admiration. »

Leone meurt soudainement le 30 avril 1989 d'une crise cardiaque à l'âge de 60 ans, juste après avoir regardé à la télévision Je veux vivre !, un film de Robert Wise.

Best films

Ben-Hur (1959)
(Second Unit Director)
Unforgiven (1992)
(Thanks)
The Good, the Bad and the Ugly (1966)
(Director)
Quo Vadis (1951)
(Second Unit Director)
For a Few Dollars More (1965)
(Director)
A Fistful of Dollars (1964)
(Director)

Usually with

Ennio Morricone
Ennio Morricone
(12 films)
Nino Baragli
Nino Baragli
(12 films)
Mario Brega
Mario Brega
(11 films)
Mario Bonnard
Mario Bonnard
(7 films)
Source : Wikidata

Filmography of Sergio Leone (46 films)

Display filmography as list

Actor

Once Upon a Time in America, 3h41
Directed by Sergio Leone
Origin USA
Genres Drama, Mob film, Crime, Politic, Romance
Themes L'adolescence, Films about children, Mafia films, Films about religion, Films about Jews and Judaism, Gangster films
Actors Robert De Niro, James Woods, Elizabeth McGovern, Joe Pesci, Burt Young, Tuesday Weld
Roles le guichetier de la gare
Rating83% 4.1506154.1506154.1506154.1506154.150615
The film is presented in non-chronological order, from the 1920s to the 1960s, and it is largely told through flashbacks from the viewpoint of one person. The specific scenes and their order varies from version to version. The following section describes the full European cut of the film:
An Almost Perfect Affair, 1h33
Directed by Michael Ritchie, Marc Monnet
Origin USA
Genres Drama, Comedy, Romantic comedy, Romance
Actors Keith Carradine, Monica Vitti, Raf Vallone, Christian De Sica, Dick Anthony Williams, Anna Maria Horsford
Roles Self (uncredited)
Rating53% 2.66222.66222.66222.66222.6622
Durant le festival de Cannes, un réalisateur entame une liaison avec l'épouse d'un producteur de cinéma.
Once Upon a Time in the West, 2h45
Directed by Sergio Leone
Origin USA
Genres Drama, Action, Western
Themes Films about sexuality, Transport films, Erotic films, Films about prostitution, Rail transport films, Erotic thriller films
Actors Charles Bronson, Claudia Cardinale, Henry Fonda, Jason Robards, Gabriele Ferzetti, Paolo Stoppa
Rating84% 4.2487054.2487054.2487054.2487054.248705
The film portrays two conflicts that take place around Flagstone, a fictional town in the American Old West: a land battle related to construction of a railroad, and a mission of vengeance against a cold-blooded killer. A struggle exists for Sweetwater, a piece of land near Flagstone containing the region's only water source. The land was bought by Brett McBain (Frank Wolff), who foresaw that the railroad would have to pass through that area to provide water for the steam locomotives. When crippled railroad tycoon Morton (Gabriele Ferzetti) learns of this, he sends his hired gun Frank (Henry Fonda) to intimidate McBain to move off the land, but Frank instead kills McBain and his three children, planting evidence to frame the bandit Cheyenne (Jason Robards). It appears the land has no owner; however, a former prostitute (Claudia Cardinale) arrives from New Orleans, revealing she is Jill McBain, Brett's new wife and the owner of the land.
For a Few Dollars More, 2h6
Directed by Tonino Valerii, Sergio Leone
Origin Italie
Genres Action, Western, Spaghetti Western
Themes Buddy films
Actors Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Gian Maria Volonté, Klaus Kinski, Mario Brega, Luigi Pistilli
Roles Whistling Bounty Hunter (voice) (uncredited)
Rating81% 4.098574.098574.098574.098574.09857
The Man with No Name—"Monco"/"Manco"— and Colonel Douglas Mortimer—the "Man in Black"—are two bounty hunters in pursuit of "El Indio," one of the most wanted fugitives in the Wild West, and his gang. El Indio is ruthless, clever, and brutal. He has a musical pocketwatch that he plays before engaging in gun duels: "When the chimes finish, begin," he says. Flashbacks reveal that El Indio took the watch from a young woman whom El Indio found with her lover (in Joe Millard's novelization of the film, her newly wed husband), killed him, and raped her; she killed herself while being raped. There is a photograph of the woman inside the cover of the watch; it was a gift from her lover (in the novelization, it was a wedding gift from her brother).
They Stole a Tram, 1h27
Directed by Sergio Leone, Aldo Fabrizi, Mario Bonnard
Origin Italie
Genres Comedy
Actors Aldo Fabrizi, Carlo Campanini, Juan de Landa, Sergio Leone, Zoe Incrocci, Bruno Corelli
Roles Presentatore del concorso
Rating67% 3.3638253.3638253.3638253.3638253.363825
Le conducteur de tramway Cesare Mancini, Romain transféré à Bologne depuis vingt ans, est un très bon homme avec un vilain défaut: il ne sait pas toujours rentrer sa colère. Au travail, il doit subir sans cesse les reproches de son contrôleur Rossi ; dans ses moments de loisir, il aime jouer à la pétanque avec ses collègues (lui et son ami Bernasconi, le receveur, sont imbattables, avec le résultat d’énerver encore plus Rossi qui est beaucoup moins doué); en famille, il doit faire face à une épouse affectueuse mais mauvaise cuisinière, à une fille impatiente de se marier, à un fils espiègle et à une belle-mère acariâtre qui ne perd pas l’occasion de souligner ses erreurs. Les membres de la famille de Cesare ont même l’habitude de s’exprimer en patois bolonais, sans qu’il arrive à comprendre un mot malgré les vingt ans passés dans la ville émilienne.
Il Folle di Marechiaro
Directed by Roberto Roberti
Origin Italie
Genres Drama
Actors Aldo Silvani, Polidor, Diana Dei, Tatiana Farnese, Sergio Leone
Roles Soldato statunitense
Rating56% 2.81662.81662.81662.81662.8166
Bicycle Thieves, 1h33
Directed by Vittorio De Sica
Origin Italie
Genres Drama
Themes Films about families, Films about religion, Films about the labor movement, La précarité
Actors Lamberto Maggiorani, Enzo Staiola, Lianella Carell, Elena Altieri, Sergio Leone, Memmo Carotenuto
Roles A Seminary Student (uncredited)
Rating82% 4.1492454.1492454.1492454.1492454.149245
In post-World War II Val Melaina neighbourhood of Rome, Antonio Ricci (Lamberto Maggiorani) is desperate for work to support his wife Maria (Lianella Carell), his son Bruno (Enzo Staiola), and his small baby. He is offered a position posting advertising bills, but tells Maria that he cannot accept because the job requires a bicycle. Maria resolutely strips the bed of her dowry bedsheets—​prized possessions for a poor family—​and takes them to the pawn shop, where they bring enough to redeem Antonio's pawned Fides brand bicycle.

Director

Once Upon a Time in America, 3h41
Directed by Sergio Leone
Origin USA
Genres Drama, Mob film, Crime, Politic, Romance
Themes L'adolescence, Films about children, Mafia films, Films about religion, Films about Jews and Judaism, Gangster films
Actors Robert De Niro, James Woods, Elizabeth McGovern, Joe Pesci, Burt Young, Tuesday Weld
Rating83% 4.1506154.1506154.1506154.1506154.150615
The film is presented in non-chronological order, from the 1920s to the 1960s, and it is largely told through flashbacks from the viewpoint of one person. The specific scenes and their order varies from version to version. The following section describes the full European cut of the film:
A Genius, Two Friends, and an Idiot, 2h
Directed by Damiano Damiani, Sergio Leone
Genres Comedy, Western, Spaghetti Western
Actors Terence Hill, Patrick McGoohan, Miou-Miou, Klaus Kinski, Jean Martin, Rik Battaglia
Rating62% 3.100963.100963.100963.100963.10096
Joe Thanks (Terence Hill) is a genius conman. He conducts various schemes with his two friends: Half-breed Steam Engine Bill (Robert Charlebois) and his girlfriend Lucy (Miou-Miou). Lucy loves both men, and they in turn both vie for her affection.
My Name Is Nobody, 1h57
Directed by Tonino Valerii, Sergio Leone
Origin Italie
Genres Comedy, Western, Spaghetti Western
Themes Buddy films
Actors Terence Hill, Henry Fonda, Jean Martin, Geoffrey Lewis, Mario Brega, Steve Kanaly
Rating72% 3.64963.64963.64963.64963.6496
Jack Beauregard (Henry Fonda) is an aging legendary gunslinger who wants to retire in peace in Europe to get away from young gunmen constantly trying to test themselves against the master. The film opens with three gunmen attempting to ambush Beauregard in a barbershop. After Beauregard has dispatched them, the barber's son asks his father if there is anyone in the world faster than Beauregard, to which the barber replies "Faster than him? Nobody!"
Duck, You Sucker, 2h37
Directed by Sergio Leone, Alberto De Martino
Origin Italie
Genres War, Action, Western
Themes Political films, Buddy films
Actors Rod Steiger, James Coburn, Romolo Valli, Maria Monti, Franco Graziosi, Antoine Saint-John
Rating76% 3.8009053.8009053.8009053.8009053.800905
In Revolution-torn 1913 Mexico, Juan Miranda, a Mexican outlaw leading a bandit family, robs a coach of wealthy men and rapes a female passenger who insulted him. Passing by on a motorcycle is John (Seán) H. Mallory, an early Irish Republican explosives expert, who is working in Mexico as a silver mine blaster. Discovering his skill with dynamite and nitroglycerine, Juan relentlessly tries to force John to join him on a raid on the Mesa Verde National Bank.
Cemetery Without Crosses, 1h30
Directed by Robert Hossein, Sergio Leone
Origin France
Genres Western
Actors Robert Hossein, Michèle Mercier, Serge Marquand, Pierre Hatet, Philippe Baronnet, Pierre Collet
Rating66% 3.3440453.3440453.3440453.3440453.344045
This western finds Manuel (Robert Hossein) visiting his friends only to discover the husband has been murdered in a feud between two rival families.
Once Upon a Time in the West, 2h45
Directed by Sergio Leone
Origin USA
Genres Drama, Action, Western
Themes Films about sexuality, Transport films, Erotic films, Films about prostitution, Rail transport films, Erotic thriller films
Actors Charles Bronson, Claudia Cardinale, Henry Fonda, Jason Robards, Gabriele Ferzetti, Paolo Stoppa
Rating84% 4.2487054.2487054.2487054.2487054.248705
The film portrays two conflicts that take place around Flagstone, a fictional town in the American Old West: a land battle related to construction of a railroad, and a mission of vengeance against a cold-blooded killer. A struggle exists for Sweetwater, a piece of land near Flagstone containing the region's only water source. The land was bought by Brett McBain (Frank Wolff), who foresaw that the railroad would have to pass through that area to provide water for the steam locomotives. When crippled railroad tycoon Morton (Gabriele Ferzetti) learns of this, he sends his hired gun Frank (Henry Fonda) to intimidate McBain to move off the land, but Frank instead kills McBain and his three children, planting evidence to frame the bandit Cheyenne (Jason Robards). It appears the land has no owner; however, a former prostitute (Claudia Cardinale) arrives from New Orleans, revealing she is Jill McBain, Brett's new wife and the owner of the land.