Search a film or person :
FacebookConnectionRegistration
Michel Simon is a Actor, Director, Scriptwriter and Producer Suisse born on 9 april 1895 at Geneva (Suisse)

Michel Simon

Michel Simon
If you like this person, let us know!
Birth name François Joseph Simon
Nationality Suisse
Birth 9 april 1895 at Geneva (Suisse)
Death 30 may 1975 (at 80 years) at Bry-sur-Marne (France)

Michel Simon (9 April 1895, Geneva, Switzerland – 30 May 1975, Bry-sur-Marne, France), was a Swiss actor. He appeared in the notable films La Chienne (1931), Boudu Saved from Drowning (1932), L'Atalante (1934), Port of Shadows (1938) and The Train (1964). The actor François Simon is his son.

Biography

Débuts

Michel Simon naît à Genève en 1895 au domicile de ses parents au 27 Grand-Rue (une plaque commémorative signale la maison), la même année que le cinématographe (ce qui lui faisait dire qu'« un malheur n'arrive jamais seul »), d'un père charcutier de confession catholique et d'une mère femme au foyer de confession protestante.

Il se détourne rapidement de ses études : celles au Collège de Genève s'avèrent médiocres, voire catastrophiques, se cantonnant à l'avant-dernière place de sa classe. Il quitte alors à 16 ans sa famille pour s'installer à Paris, où il réside à l'hôtel Renaissance, rue Saint-Martin, puis à Montmartre. Il exerce divers petits métiers, donnant des leçons de boxe ou vendant des briquets de contrebande à la sauvette. Il est aussi réputé pour dévorer tous les livres qui lui tombent sous la main avec une prédilection pour les écrits de Georges Courteline.

Ses débuts dans le monde du spectacle sont modestes : il fait le clown et l'acrobate dans un numéro de danseurs, les Ribert's and Simon's, puis devient l'assistant d'un prestidigitateur.

Rappelé en Suisse au moment de la Première Guerre mondiale, c'est un soldat indiscipliné ; il passe le plus clair de son temps aux arrêts et à l'ombre des cachots. Rapidement, sa santé s'en ressent et il doit être hospitalisé notamment à Leysin.

En 1915, au cours d'une permission, il voit Georges Pitoëff faire ses débuts d'acteur en langue française dans Hedda Gabler d'Henrik Ibsen, au théâtre de la Comédie de Genève. Il décide alors de devenir acteur à son tour, mais ce n'est qu'en octobre 1920 qu'il intègre la troupe des Pitoëff (on lui confie le rôle du greffier de Mesure pour mesure de William Shakespeare). Il pratique, par ailleurs, le métier de photographe.


Consécration
Début 1922, la troupe s'établit à la Comédie des Champs-Élysées de Paris. Michel Simon la quitte l'année suivante pour devenir acteur de boulevard, jouant des vaudevilles de Tristan Bernard, d'Yves Mirande et de Marcel Achard. Ce dernier le présente à Charles Dullin, en compagnie duquel Michel Simon joue une pièce de Marcel Achard, Je ne vous aime pas avec Valentine Tessier. Il jouera aussi des comédies musicales comme Le Bonheur, mesdames et Les Joies du Capitole, écrites par Albert Willemetz.

Il est ensuite engagé par Louis Jouvet, qui a remplacé Pitoëff à la Comédie des Champs-Élysées. C'est avec Jouvet, dans une pièce de Marcel Achard, Jean de la Lune, que Michel Simon s'impose le 18 avril 1929 : son talent transforme le rôle secondaire de Cloclo pour en faire la principale attraction de la pièce. Indiscipliné et voulant tirer la couverture à lui, Michel Simon s'attire l'inimitié de Jouvet.

La carrière théâtrale de Michel Simon va se poursuivre, de succès en succès (il joue William Shakespeare, George Bernard Shaw, Luigi Pirandello, Oscar Wilde, Maxime Gorki, Édouard Bourdet et Henri Bernstein). S'il se révèle « inclassable » (comique, dramatique, tragique, vaudeville, etc.), il s'affirme principalement dans la comédie (plus de 150 pièces entre 1920 et 1975).

C'est toutefois le cinéma qui va lui apporter une immense popularité. Il débute à l'écran en 1925, d'abord en jouant aux côtés de Ivan Mosjoukine dans Feu Mathias Pascal, de Marcel L'Herbier, d'après Pirandello, et presque en même temps en participant à un film réalisé en Suisse, avec Jean Choux, La Vocation d'André Carel (selon les méthodes de productions artisanales semblables à celles dont la Nouvelle Vague française revendiquera l'originalité).

Au cinéma muet, il apporte surtout un étonnant physique et un visage peu banal, d'une exceptionnelle mobilité, capable d'expressions qu'il prend grand soin de ne pas transformer en tics. Michel Simon joue des formes de son corps avec une virtuosité infinie : de la laideur intelligente ou sympathique, de la bonté ou de la naïveté, à la laideur grotesque ou inquiétante, cocasse ou stupide, malicieuse ou cruelle. Sa vraie carrière cinématographique ne commence toutefois qu'avec le « parlant » quand on s'aperçoit que l'élocution et le timbre de voix de l'acteur sont aussi originaux que son physique et son jeu.

Il devient une immense vedette avec Jean Renoir avec qui il avait déjà tourné Tire-au-flanc en 1928. On purge bébé (1931) est le troisième long métrage sonore de Michel Simon et le deuxième long métrage de Fernandel. Quant aux deux comédiens, ils seront réunis à nouveau à la fin des années 1930 dans Fric-Frac. Renoir déclara : « Ce fut une espèce d'examen. On se méfiait de moi, il fallait que je fasse mes preuves. Ce film, je l'ai tourné en quatre jours, il a coûté moins de 200 000 francs au producteur et a rapporté plus d'un million ».

La Chienne (1931) de Jean Renoir joue sur deux registres : « comédie à tendances morales » et « grand drame social », un mélange de burlesque et de tragique, ce que Renoir appelle « drame gai ». Ce fut l'un de des plus grands succès d'avant-guerre. Pendant le tournage, les acteurs se prirent au jeu au point de s'identifier moralement à leurs personnages. Michel Simon devint amoureux de Janie Marèse qui flirtait avec Georges Flamant. Elle mourut peu après le tournage dans un accident de voiture. Le scénario raconte comment le très honnête caissier Legrand (Michel Simon) se trouve conduit par hasard à secourir Lulu (Janine Marèze), une petite grue que brutalisait Dédé (Georges Flamant), son souteneur. Malheureux près d'une femme acariâtre, Legrand, d'abord ému de pitié, s'éprend bientôt de Lulu, qu'il installe "dans ses meubles". Rapidement édifié sur son compte mais littéralement subjugué, ce pauvre homme frustré par la vie et qui croit se libérer dans un tel amour, va aller de lâchetés en compromissions plus ou moins louches. Cette suite de déchéances l'entraînera jusqu'au meurtre...

Au début de l'année 1932, Michel Simon décide de fonder avec Jean Renoir une société de production cinématographique. Cela donnera naissance à l'une des plus belles œuvres de Renoir : Boudu sauvé des eaux, d'après la pièce de René Fauchois. L'acteur-producteur avait déjà joué la pièce originale sur scène au théâtre des Mathurins, en 1925, et adorait le personnage. Ce fut un lourd échec commercial qui mit un terme à leurs nombreux projets en commun. Boudu s'ouvre sur une sorte de prologue allégorique bouffon, avec les acteurs déguisés en Priape, Chloë, et Bacchus. Puis l'on bascule dans la féerie plus ou moins réaliste. Techniquement, l’œuvre était très en avance sur son temps, peut être regardée comme annonciatrice de certains procédés de la "nouvelle vague" : tournage en décors réels, dialogue quasi improvisé, prise de son en direct, caméra dissimulée dans la foule des passants...

En 1934, le jeune réalisateur Jean Vigo réalise L'Atalante - Le Chaland qui passe ; ce sujet qui tient du roman sentimental à l'eau de rose, s'inspire beaucoup de La Belle Marinière, une comédie dramatique de Marcel Achard. Quant à Michel Simon qui incarne le père Jules, marinier bougon, il joue un des rôles qui comptent dans la vie d'un acteur. Sa diction singulière, son visage peu banal faisaient de lui un acteur tout à fait à part. Le cinéaste a choisi ce film dans le but d'obtenir l'appui de différents financiers ainsi que de la Gaumont. Malgré un tournage difficile, il ne cessera d'ajouter des éléments oniriques ou surréalistes sur les rapports entre les sexes, mais aussi de critique sociale, l'opposition ville-campagne, la déshumanisation des grands ensembles industriels. Le 5 octobre de la même année, Jean Vigo meurt de septicémie. En juillet-août 1949, L'Atalante triompha au Festival du Film Maudit de Biarritz.

En 1936, Michel Simon est dirigé par Marc Allégret dans Sous les yeux d'Occident aux côtés de Pierre Fresnay, Pierre Renoir et Jean-Louis Barrault. Drôle de drame de Marcel Carné connut un demi-échec lors de sa sortie en 1937. Le film ne fut vraiment découvert qu'en 1951 lors de sa reprise. Un dialogue de Jacques Prévert conforte la qualité du film. Certains scènes sont devenues cultes tels que la séquence du célèbre souper et son « Bizarre, bizarre ! » avec Michel Simon et Louis Jouvet qui sont entourés de Françoise Rosay, Jean-Pierre Aumont et Jean-Louis Barrault. Le film fut exploité en Angleterre sous le titre « Bizarre, bizarre ».

On retrouve Michel Simon en professeur de dessin, faussaire et alcoolique dans Les disparus de Saint-Agil de Christian-Jaque en 1938. Le film est tiré du roman de Pierre Véry. Dans l'atmosphère d'un collège d'avant-guerre, mise en scène par Christian-Jaque, le film réunit Erich von Stroheim, Armand Bernard et Robert Le Vigan.

Michel Simon participe au tournage d'un des films les plus mythiques du cinéma français réalisé par Marcel Carné, Le quai des Brumes en 1938.

Prévert écrit de lui : « C'est un seigneur d'ailleurs, un clochard étoile, un impeccable Lord de la rue des Anglais, un génial idiot de Vaudeville, un terrible assassin de Thomas de Quincey. C'est le roi Lear perdu dans une forêt de pellicules oscarifiées et festivalisées et c'est la Bête de la Belle mais aussi son prince secret. »

À la fin de l'année 1945, Michel Simon retrouve le chemin des studios pour le tournage d’Un ami viendra ce soir (1946) de Raymond Bernard ; ce dernier, d'origine juive, doit dans un premier temps se réfugier à Nice au moment de la débâcle de juin 1940, puis se cacher dans le Vercors lorsque les Allemands envahissent la zone libre. Il y reste jusqu'à la Libération et y conçoit sans doute le scénario du film, le premier depuis la guerre. Quant au comédien Michel Simon, son retour se remarque par son côté barbu et chevelu n'ayant pas visité un coiffeur depuis sa comparution devant une commission d'épuration au motif il avait joué, en mai 1944 au théâtre, dans la pièce d'un auteur connu pour ses opinions pro-nazies : Le Portier du paradis, d'Eugène Gerber. Le comédien, profondément ulcéré par cette accusation, a beau répliquer qu'il avait été dénoncé comme juif aux premiers temps de l'Occupation puis, plus tard, comme communiste, il n'en fut pas moins tenu près de deux ans à l'écart de la scène et de l'écran. Son précédent film, Vautrin, était sorti début 1944.

René Clair lui propose d'être Méphisto à double face (Faust vieux et Méphistophélès) dans La beauté du diable (1950) avec Gérard Philipe. René Clair dans sa préface à La Beauté du diable écrit : « A quoi peut ressembler le Diable, sinon, dans un spectacle, à l'acteur qui l'incarne? Est-il petit, grand, gros ou maigre, jeune ou vieux? Nous avons pensé qu'il est le reflet de chacun de nous. Et puisque c'est Faust qui l'invoque, c'est de Faust lui-même qu'il est l'image. » Michel Simon reçut le Grand Prix d'interprétation masculine au Festival de Punta del Este.

Une rencontre importante pour lui est celle de Sacha Guitry. Michel Simon ne cessera pendant le reste de sa vie de dire qu'il s'agit de l'un des plus grands auteurs français. Il a d'ailleurs certainement été très impressionné par ce génie de la littérature, du théâtre et du cinéma. Il en résultera le tournage de deux films qui deviendront de véritables chefs-d’œuvre du cinéma français : La Poison et La vie d'un honnête homme. Dans un premier temps, il incarne Paul Braconnier, meurtrier par la force des choses, bien malgré lui, dans La Poison (1951). Puis l'année suivante ce fut La Vie d'un honnête homme (1953) sur le thème des jumeaux. Dès le générique, Sacha Guitry dédicace le manuscrit de La Poison à Michel Simon, pour lequel il a écrit le film, qu'il réalise avec deux caméras en informant à l'ensemble de l'équipe technique, y compris les acteurs, qu'il n'y aurait qu'une seule prise par plan. Le film a remporté un énorme succès financier, avec un tournage qui n'aura duré qu'onze jours.

En 1966, Michel Simon tourne sous la direction de Claude Berri dans Le Vieil Homme et l'Enfant aux côtés du petit Alain Cohen. Michel Simon obtient pour ce rôle de nombreuses récompenses : Prix d'Interprétation masculine (Ours d'Argent) au Festival de Berlin 1967, Prix d'Interprétation au Festival de Panama 1967, Prix spécial du Jury au Festival de Cunéo 1967 et Prix d'Interprétation au Festival de Prague 1968).


Vie privée
Michel Simon se marie à 21 ans avec Yvonne Ryter, la mère de son fils Michel dit François Simon (1917-1982), une union qui, officiellement, ne dura que trois ans. On lui connaît de nombreuses liaisons : la plus durable partagée avec Lucienne Bogaert, sa partenaire de «Vautrin» ; Denise Dax, une comédienne davantage présente sur les planches ; Margarethe Krieger, une artiste peintre allemande, intellectuelle, avec laquelle il partagea des rapports très forts ainsi qu’une grande histoire d’amour ; Josy Goillandeau, la coquine posant nue pour les peintres ; Jeanne Carré qui l’accompagna au long de ses dernières années ; très brièvement Karen Nielsen, une jeune Suédoise qui apparut à ses côtés lors de son ultime film.

Sa petite fille Maya Simon, née en 1945, est également actrice et réalisatrice.

Amateur notoire de pornographie, Michel Simon possédait une collection de plus de 100 000 objets en relation avec le sexe que son fils a dispersés dans de nombreuses ventes, après sa mort. En outre, il était un fervent amateur de prostituées et de travestis et avait ses entrées dans des maisons closes comme le One-Two-Two ou le Sphinx.

D'après Jean-Marc Loubier, Michel Simon, membre du PCF, aurait été, avant-guerre, un agent des services secrets soviétiques. La biographie consacrée par Loubier à l'artiste n'apporte toutefois aucune confirmation mais seulement un faisceau de présomptions.

Il était propriétaire d'une guenon nommée Zaza, qu'il costumait et amenait dans des lieux publics.

Il a longtemps vécu à La Ciotat dont il était tombé amoureux. Il y acheta une bastide dans laquelle il installa une salle de cinéma. Rachetée par la ville en 1996, elle est devenue un musée hommage au grand acteur grâce aux efforts de L'Association des Amis de Michel Simon.

Il vécut aussi longtemps à Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis, au milieu de ses animaux divers et variés (singes, chimpanzés, mainate, chats, chiens) dans un domaine de 5 ha acheté en 1934 et ayant appartenu à Alphonse Allais. Le domaine a été détruit en 1980 par des promoteurs. Un espace culturel municipal porte son nom, situé esplanade Nelson-Mandela.


Mort
Michel Simon meurt le 30 mai 1975 d'une embolie pulmonaire à l'hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne. À la cérémonie d'enterrement qui a lieu à l'église de la Madeleine, seules quatre personnes sont présentes dont Jean-Pierre Mocky, Michel Serrault et Michel Galabru. Tous les trois avaient participé à son dernier film L'Ibis Rouge. Selon ses dernières volontés, il repose au cimetière du Grand-Lancy à Genève, auprès de ses parents.

Best films

The Train (1964)
(Actor)
Fabiola (1949)
(Actor)
The Beauty of the Devil (1950)
(Actor)
A Friend Will Come Tonight (1946)
(Actor)
The Devil and the Ten Commandments (1962)
(Actor)
Emile's Boat (1962)
(Actor)

Usually with

Robert Ozanne
Robert Ozanne
(12 films)
Jean Renoir
Jean Renoir
(5 films)
Sacha Guitry
Sacha Guitry
(4 films)
Source : Wikidata

Filmography of Michel Simon (108 films)

Display filmography as list

Actor

The Butcher, the Star and the Orphan, 1h25
Directed by Jérôme Savary
Origin France
Genres Comedy
Actors Gérard Croce, Christopher Lee, Armand Meffre, Jean-Paul Muel, Micheline Presle, Jérôme Savary
Roles L'érotologue
Rating68% 3.408523.408523.408523.408523.40852
Un boucher rêve de devenir un réalisateur célèbre. Il engage des vedettes qu'il se met à tuer.
The Red Ibis, 1h30
Directed by Jean-Pierre Mocky, Luc Andrieux
Genres Drama, Comedy
Themes Serial killer films
Actors Michel Serrault, Michel Galabru, Évelyne Buyle, Michel Simon, Jean Le Poulain, Jean-Claude Rémoleux
Roles Zizi
Rating60% 3.005863.005863.005863.005863.00586
Un étrangleur maniaque, Jérémie, tue des jeunes femmes pendant que Raymond tente de persuader sa femme, Évelyne, de l'aider à rembourser une forte dette de jeu en vendant ses bijoux. Michel Simon, qui joue un marchand de journaux, est pris à son propre jeu de vendre une maison à Margos qui espère bien le payer avec l'argent de Raymond.
Blanche
Blanche (1972)

Directed by Walerian Borowczyk
Origin France
Genres Drama, Historical
Themes Films about sexuality, Erotic films
Actors Michel Simon, Ligia Branice, Georges Wilson, Jacques Perrin, Denise Péronne, Jean Gras
Roles Master
Rating67% 3.388953.388953.388953.388953.38895
Au douzième siècle, dans une zone reculée, un vieux seigneur dirige son château-fort, sa maisonnée, son domaine. Il vit avec sa très jeune épouse, et son jeune fils Nicolas, issu d'un premier mariage, encore célibataire. Entre Blanche et Nicolas se tressent des liens forts.
The Most Wonderful Evening of My Life, 1h46
Directed by Ettore Scola
Origin Italie
Genres Drama, Comedy
Actors Alberto Sordi, Michel Simon, Janet Ågren, Charles Vanel, Claude Dauphin, Pierre Brasseur
Roles Attorney Zorn
Rating71% 3.5940453.5940453.5940453.5940453.594045
Lors d'un court « séjour en Suisse pour affaires », le dottor Rossi (en fait un patron-voyou et escroc italien qui vient déposer des fonds en Suisse) est attiré par une superbe jeune femme à motocyclette sur des routes escarpées en montagne. Sa Maserati tombe en panne. Il rentre dans le château d'un comte âgé, ancien magistrat, pour téléphoner. Le comte propose au docteur Rossi de passer la soirée avec lui et trois amis (deux ex-magistrats et un greffier) et de participer à un jeu de rôle. Le jeu consistera à faire le procès de Rossi, et sa vie sera passée au crible…
Let's Have a Riot, 2h11
Directed by Luigi Zampa
Origin Italie
Genres Comedy
Themes Films about religion, Films about sexuality
Actors Vittorio Gassman, Enzo Garinei, Nino Manfredi, Enrico Maria Salerno, Michel Simon, Piero De Bernardi
Roles Cavazza
Rating66% 3.322163.322163.322163.322163.32216
La bomba alla televisione L'università
The House
The House (1970)

Directed by Gérard Brach
Origin France
Genres Comedy
Actors Michel Simon, Patti D'Arbanville, Paul Préboist, Alain Libolt, Richard Bohringer, Anémone
Roles Louis Compiegne
Rating65% 3.2614353.2614353.2614353.2614353.261435
Ancien professeur d'histoire naturelle, Louis Compiègne vit retiré dans une grande maison, en compagnie de Pascal, son fidèle serviteur. L'arrivée d'une jeune étudiante américaine vient mettre du désordre dans la calme vie du retraité.
The Marriage Came Tumbling Down, 1h28
Directed by Jacques Poitrenaud
Origin France
Genres Drama, Comedy, Comedy-drama
Themes La provence
Actors Michel Simon, Marie Dubois, Yves Lefebvre, Thalie Frugès, Serge Gainsbourg, Mary Marquet
Roles Le vieux Jéricho
Rating61% 3.068093.068093.068093.068093.06809
Le grand-père Jéricho invite ses petits-enfants, le jeune couple Marie et Jacques, à passer quelques semaines de vacances avec lui dans sa maison provençale de Lourmarin. Il n'est pas dupe de l'image de bonheur que le couple lui joue, car Marie et Jacques sont séparés, Jacques partage désormais son existence avec Agathe, un mannequin. Le grand-père, en ravivant les souvenirs d'enfance du couple qui s'est formé par le passé à Lourmarin, va ranimer leur amour.
The Two of Us, 1h30
Directed by Claude Berri
Origin France
Genres Drama, Comedy
Themes L'adolescence, Films about education, Films about children, Vieillesse, Political films, Films about school violence, Histoire de France, L'Occupation allemande en France, La condition juive en France sous l'Occupation allemande
Actors Michel Simon, Charles Denner, Luce Fabiole, Alain Cohen, Roger Carel, Paul Préboist
Roles Pépé
Rating76% 3.8436853.8436853.8436853.8436853.843685
Claude (Alain Cohen) is an 8-year-old Jewish boy living in France during the Nazi occupation. To reduce the chance that he would be sent to Auschwitz or a similar fate, his parents send him to live with a farm family, the elderly parents of Catholic friends of his parents. (In reality, many French urban Jews made similar choices for their children.) The elderly couple honestly think that the boy has been sent to live with them because Paris is dangerous; it never crosses their mind that Claude is a Jew.
Deux heures à tuer, 1h19
Directed by Ivan Govar
Origin France
Genres Thriller, Crime
Actors Pierre Brasseur, Michel Simon, Raymond Rouleau, Jean-Roger Caussimon, Catherine Sauvage
Roles L'employé de la consigne
Rating53% 2.6933552.6933552.6933552.6933552.693355
Dans la salle d'attente de la gare d'Auvernaux, l'ambiance est des plus animées. Plusieurs passagers, qui ont manqué leur train, discutent du tueur de jeunes filles qui sévit dans la région. Alors que le criminel poursuivi par la police pourrait bien être dans les environs, un journaliste mène l'enquête dans la gare.
The Train
The Train (1964)
, 2h7
Directed by John Frankenheimer, Arthur Penn, Bernard Farrel
Origin France
Genres Drama, War, Thriller, Action
Themes Transport films, Rail transport films, Political films, Histoire de France, L'Occupation allemande en France
Actors Burt Lancaster, Paul Scofield, Jeanne Moreau, Michel Simon, Wolfgang Preiss, Howard Vernon
Roles Papa Boul
Rating77% 3.8974053.8974053.8974053.8974053.897405
In 1944, art masterpieces stolen by the Wehrmacht from French museums are being shipped to Germany; the officer in charge of the operation, Colonel Franz von Waldheim (Paul Scofield), is an ardent art lover and is determined to take the art to Germany, no matter the cost. After the Germans remove the art chosen by Waldheim from the Jeu de Paume Museum, curator Mademoiselle Villard (Suzanne Flon) seeks help from the French Resistance. Given the imminent liberation of Paris by the Allies, they need only delay the train for a few days—still, it is a dangerous operation and it must be done in such a way that does not risk damaging the priceless cargo.
Why Paris?
Why Paris? (1964)
, 1h19
Directed by Denys de La Patellière
Actors Charles Aznavour, Maurice Biraud, Bernard Blier, Danielle Darrieux, Paulette Dubost, Robert Hossein
Roles ?

1963. Monique, une Belge, vient à Paris pour apprendre la peinture et devenir une artiste. Elle suit des cours à l'Académie et se retrouve dans un atelier à Montmartre. Pour terminer, elle va être mannequin-photo et elle va décorer une pochette de disque d'un chanteur. Elle aime Denis dont elle vient de faire la connaissance.
Cyrano and d'Artagnan, 2h25
Directed by Abel Gance, Nathan Juran
Origin France
Genres Adventure
Themes Films based on plays, Buddy films
Actors José Ferrer, Jean-Pierre Cassel, Sylva Koscina, Daliah Lavi, Philippe Noiret, Rafael Rivelles
Roles Le Grognard
Rating65% 3.2845053.2845053.2845053.2845053.284505
En 1642, dans un contexte de complots agitant le règne de Louis XIII, Cyrano de Bergerac rejoint les Cadets de Gascogne et fait la connaissance de d'Artagnan, Mousquetaire du roi. Les deux Gascons deviennent amis et vivent diverses aventures et histoires sentimentales. Le récit suit les liaisons fictives des deux héros avec Ninon de Lenclos et Marion Delorme, et les fait intervenir lors de la conspiration de Cinq-Mars contre le Cardinal de Richelieu.
The Devil and the Ten Commandments, 2h7
Directed by Julien Duvivier
Origin France
Genres Drama, Comedy, Comedy-drama, Crime
Themes Films about animals, Films about religion, Demons in film
Actors Michel Simon, Louis de Funès, Micheline Presle, Françoise Arnoul, Lucien Baroux, Charles Aznavour
Roles Jérôme Chambard
Rating68% 3.4358753.4358753.4358753.4358753.435875
The film consists of seven roughly 15 minute episodes, each showing what will happen if one or more of the Ten Commandments will be broken. The episodes are either mini-dramas. The version available in Germany and Japan has eight episodes.
Emile's Boat, 1h38
Directed by Denys de La Patellière
Genres Drama, Comedy, Comedy-drama, Crime
Actors Lino Ventura, Annie Girardot, Pierre Brasseur, Michel Simon, Jacques Monod, Étienne Bierry
Roles Charles-Edmond Larmentiel
Rating62% 3.101363.101363.101363.101363.10136
Charles-Edmond, l'aîné des frères Larmentiel, décide de revenir à La Rochelle, sa ville natale pour y mourir. Quarante ans plus tôt, il en avait été chassé par son père. Avant de trépasser, le vieil original annonce qu'il a un fils caché, Émile, marin-pêcheur auquel il souhaite léguer ses biens. François, le frère cadet, que Charles-Edmond déteste, lorgne sur l'héritage pour renflouer la puissante entreprise familiale, véritable trust de la pêche, et va tenter de s'approprier l'affection et les biens de cet héritier inopportun. Émile, quant à lui, est trop occupé à se disputer avec Fernande, chanteuse de beuglant, pour se douter de ce qui l'attend.
Pete the Tender, 1h24
Directed by François Villiers
Origin France
Genres Comedy-drama, Comedy thriller, Crime
Actors Michel Simon, Claude Brasseur, Dany Saval, Marie Daëms, Jean-Pierre Marielle, Maurice Biraud
Roles Pierrot la Tendresse

À Paname, Pierrot la Tendresse exerce le métier de tueur à gages. Son patron lui a confié la mission de buter Tony le Baratineur après avoir récupéré son magot. Mais Pierrot doit d’abord enjôler Tony pour découvrir sa planque. La police, elle aussi, aimerait bien savoir où Tony a camouflé son butin (un braquage de plusieurs millions de francs). Pendant que les flics fricotent, Pierrot va utiliser les charmes d’une jolie poupée du pavé, sa protégée Marie la Crêpe (qui n’est pas à un retournement près) pour séduire Tony. Cette histoire de fric et de flics va se muer en douce poésie.