Search a film or person :
FacebookConnectionRegistration
Jean-Claude Van Damme is a Actor, Director, Scriptwriter, Producer, Editor and Stunts Belge born on 18 october 1960 at Berchem-Sainte-Agathe / Sint-Agatha-Berchem (Belgique)

Jean-Claude Van Damme

Jean-Claude Van Damme
If you like this person, let us know!
Birth name Jean-Claude Camille François Van Varenberg
Nationality Belgique
Birth 18 october 1960 (59 years) at Berchem-Sainte-Agathe / Sint-Agatha-Berchem (Belgique)

Jean-Claude Van Damme, né Jean-Claude Van Varenberg le 18 octobre 1960 à Berchem-Sainte-Agathe, en Belgique, est un acteur, réalisateur, producteur de cinéma et pratiquant d'arts martiaux belge.

Après s'être exercé intensivement aux arts martiaux dès l'âge de dix ans, Van Damme connaît le succès national en Belgique comme lutteur d'arts martiaux et bodybuilder, remportant le titre de « Mr. Belgium ».

En 1982, il émigre aux États-Unis afin de poursuivre une carrière au cinéma et connaît le succès avec Bloodsport (1988) qui, pour un budget d'un million et demi de dollars, en rapporte soixante-cinq dans le monde. Il atteint des sommets au box-office, notamment avec Universal Soldier (1992) et Timecop (1994), qui rapporteront à eux deux plus de deux cent millions de dollars de recettes et feront de lui l'une des plus grandes stars du cinéma d'action des années 1990.

Après une période de difficultés personnelles et de succès déclinant, au cours de laquelle son image publique s'est ternie du fait de multiples déclarations perçues comme absurdes (particulièrement à la télévision française), il s'oriente à partir de la fin des années 2000 vers des rôles plus personnels, bénéficiant d'un bon accueil critique, notamment pour son rôle semi-autobiographique dans JCVD (2008).

Jean-Claude Van Damme est souvent désigné par ses simples initiales JCVD ou, aux États-Unis, comme « The Muscles from Brussels » (« Les Muscles de Bruxelles »).

Biography

Jeunesse
Jean-Claude Van Varenberg naît le 18 octobre 1960 à Berchem-Sainte-Agathe, une commune de Bruxelles, en Belgique. Il est le fils d'Eugène et d'Éliana Van Varenberg.

Il se lance dans les arts martiaux à l'âge de dix ans au sein d'une école de karaté. Son style de combat se compose de karaté Shotokan et de kickboxing. Il parvient à obtenir sa ceinture noire en karaté. Il se lance ensuite dans le bodybuilding, désireux de développer sa musculature, ce qui lui vaut par la suite le titre de Mr. Belgium en bodybuilding. À l'âge de seize ans, il laisse tomber la danse classique qu'il a pratiquée pendant cinq ans. Selon lui, la danse classique « est un art, mais c'est aussi l'un des sports les plus difficiles. Si vous pouvez survivre à un entraînement de danse classique, vous pouvez survivre à l'entraînement de n'importe quel autre sport ».


Le rêve américain

En 1975, Jean-Claude Van Varenberg rencontre Abdel Qissi, un boxeur belgo-marocain qui le présente à son frère Mohamed, également passionné d'arts martiaux. Jean-Claude et Mohamed développent une forte amitié et partagent le désir commun de devenir acteurs aux États-Unis. Abdel présente également Jean-Claude à l'homme d'affaires Paul Van Damme. Ce dernier lui permet de devenir le mannequin officiel de Pierre Alexandre, un magazine de vêtements masculins, dans lequel Jean-Claude sera photographié en position de combat. La popularité du cliché va faire germer dans son esprit le désir de devenir acteur dans des films d'arts martiaux.

En 1982, avec trois mille dollars en poche et sans grande connaissance de l'anglais, qu'il aurait appris par la suite en regardant Les Pierrafeu, Jean-Claude Van Varenberg part avec Mohamed Qissi à Los Angeles « à la conquête d'Hollywood ». Les deux amis rencontrent des difficultés pour percer. Pendant plusieurs années, Jean-Claude enchaîne des petits boulots, tels que livreur de pizzas, videur de boîte de nuit ou encore poseur de moquette, mais aussi entraîneur personnel et chauffeur de limousine ; ce dernier travail lui permet de faire des rencontres potentiellement fructueuses.

Durant cette période, il fait la connaissance de Chuck Norris et Lou Ferrigno, et décroche quelques rôles au cinéma. Il fait une brève apparition, dans le rôle d'un karatéka homosexuel dans Monaco Forever, un film resté inachevé qui ne sera distribué que plusieurs années après, une fois Van Damme devenu célèbre.

En 1985, il obtient son premier rôle important dans le film Le Tigre rouge de Corey Yuen, en interprétant le rôle du méchant, un karatéka russe. C'est à cette occasion que Jean-Claude Van Varenberg change son nom en « Van Damme ». Lors du tournage du film, quelques problèmes surviennent lors des cascades, lorsque Van Damme touche accidentellement les autres cascadeurs en leur portant des coups.

Il joue par la suite dans L'Arme absolue, interprétant à nouveau le rôle du méchant — cette fois un agent soviétique — face au héros joué par Sho Kosugi. Il est ensuite engagé pour prêter sa silhouette au Predator dans le film homonyme, mais quitte l'équipe de cette production les jours suivants (il se serait plaint d'étouffer dans le costume, et de n'apparaître à l'image que sous un masque, en outre l'équipe de production a réalisé qu'un acteur plus imposant était nécessaire pour rendre la créature menaçante face à un groupe de soldats d'élite joués par Arnold Schwarzenegger, Jesse Ventura, Carl Weathers, Bill Duke ou encore Sonny Landham) ; le rôle du Predator est repris par Kevin Peter Hall.

Quelques mois plus tard, il provoque la rencontre qui va lancer sa carrière en allant au-devant du producteur Menahem Golan à la sortie d'un restaurant et en lui faisant une démonstration d'arts martiaux sur l'aire de stationnement. Menahem Golan lui propose de jouer dans Bloodsport qui sera un succès international (et donnera naissance à plusieurs suites sans Van Damme). Un procès l'opposera à Frank Dux, dont il joue le rôle dans le film.

Le personnage Johnny Cage du jeu vidéo Mortal Kombat est inspiré du personnage de Frank Dux dans ce film. Johnny Cage est habillé (y compris les chaussures) comme Van Damme dans le combat final du film, et un des coups spéciaux de Johnny Cage provient du combat entre Frank Dux et le sumo dans le film. La société de jeu vidéo Midway, n'ayant pu obtenir les droits du film pour le jeu, a fait de Johnny Cage une star de cinéma pour l'histoire du personnage, et a adapté le concept de kumite en « kombat ».


Succès mondiaux, échecs et films à petits budgets
En 1988, Jean-Claude Van Damme joue dans Cyborg d'Albert Pyun et, en 1989, dans Kickboxer de Mark DiSalle. Viennent ensuite en 1990 Full Contact (Lionheart), sous la direction de Sheldon Lettich ainsi que Coups pour coups (Death warrant) de Deran Sarafian (tourné avant mais sorti après Full Contact).

Ses films ayant tous rapporté beaucoup d'argent au box-office, il collabore de nouveau avec Sheldon Lettich, avec un budget supérieur. Pour Double Impact, Van Damme joue pour la première fois un double rôle (une prouesse qu'il réitérera par la suite dans Double Team et Replicant), interprétant deux frères jumeaux, face à Bolo Yeung qui était déjà son principal adversaire dans Bloodsport ; le public est au rendez-vous et le film est un succès.

Mario Kassar (Carolco) signe avec lui pour le film Universal Soldier de Roland Emmerich qui sort en 1992, partageant l'affiche avec Dolph Lundgren. Van Damme touche son premier million, pour un budget de 23 millions de dollars ; le film va en rapporter cinq fois plus à travers le monde et devient à l'époque son plus grand succès au box-office.

Les cachets de l'acteur montent alors en flèche. Cavale sans issue (Nowhere To Run) de Robert Harmon (1993), est un franc succès en Europe, avec notamment un million de spectateurs en France, mais les fans apprécient moins ce nouveau genre, montrant un Van Damme plus dramatique et délaissant les arts martiaux. Il enchaîne avec Chasse à l'homme (Hard Target) de John Woo (1993), premier film américain du réalisateur chinois (et devenant un tremplin pour les autres réalisateurs asiatiques voulant percer aux États-Unis), et renouvellera le genre avec Ringo Lam et Tsui Hark. L'action est au rendez vous, mais John Woo est contraint par les producteurs de couper au montage vingt minutes du film, jugées trop violentes pour la classification R, permettant ainsi aux mineurs de moins de 17 ans de pouvoir voir le film. Le film connait un succès relatif. Vient ensuite Timecop de Peter Hyams, un film de science-fiction basé sur le voyage dans le temps, qui rencontre en 1994 son plus grand succès aux États-Unis.

L'acteur est alors au sommet de sa gloire, ne subissant aucun échec. Il devient l'un des acteurs d'arts-martiaux les plus populaires et un des acteurs les mieux payés au monde, avec un cachet de huit millions de dollars pour Street Fighter : L'ultime combat (1994) de Steven E. de Souza ; le film est descendu par la critique et les fans du jeu vidéo Street Fighter II dont le film est l'adaptation, cependant le succès est au rendez-vous.

Van Damme plonge alors dans la drogue, devenant dépendant à la cocaïne. Il avouera avoir refusé à cette période une offre de la part des studios Universal pour une série de trois films avec un cachet de 12 millions de dollars par film, au motif que Jim Carrey touchait alors 20 millions par film. Il aurait en conséquence été placé sur liste noire par les principaux studios de production. Entre-temps il a signé pour Mort Subite (Sudden Death) de Peter Hyams qui, sorti en salle fin 1995, lui vaudra sa première déception, le film ne rapportant que 64 millions dans le monde pour un budget de 35 millions. Pensant pouvoir revenir avec un projet qu'il a en tête depuis des années et qui lui tient à cœur, il réalise en 1996 son premier film, Le Grand Tournoi, dont il est également scénariste et producteur en plus d'être l'acteur principal, mais le film ne remporte pas le succès escompté. Il tourne la même année Risque maximum de Ringo Lam, un semi-succès, et enchaîne avec Double Team de Tsui Hark en 1997, qui s'avère un échec cuisant.

Sa consommation de drogue augmente en 1998 ; il réussit tant bien que mal à tourner dans un état second Piège à Hong Kong, toujours avec Tsui Hark ; ce dernier profite de son état pour l'humilier afin de se venger de Double Team en ne le filmant pas à son avantage. Le film sort la même année que Légionnaire de Peter MacDonald ; ces deux films sont des échecs.

Universal Soldier : Le Combat absolu, sorti en 1999, est un nouveau fiasco, ce qui conduit à faire sortir Inferno de John G. Avildsen directement en DTV (Direct-to-video) la même année. Van Damme fait alors une pause et soigne ses addictions. C'est à cette occasion qu'il reçoit un diagnostic de trouble bipolaire.

En 2001, il revient en pleine forme avec Replicant de Ringo Lam, mais à nouveau le film sort directement en DVD, malgré la popularité intacte de l'acteur en Europe. Le film est un échec, avec seulement 100 000 entrées en salles, mais bénéficie de meilleures critiques que les précédents.

Lors de la promotion de ce film en France, il se fait davantage remarquer par son comportement que par le contenu de celui-ci : c'est en effet à cette période qu'il apparaît fréquemment dans des entretiens à la télévision ou à la radio en tenant des propos jugés décousus, absurdes et involontairement comiques, dans son franglais idiosyncrasique, abordant spontanément les thèmes les plus divers (les femmes, les chiens, la religion, la drogue, sa capacité à casser des noix avec ses fesses...), avec une insistance particulière sur les questions de spiritualité et de développement personnel (en particulier une tirade dans laquelle il emploie à plusieurs reprises la formule « être aware », laquelle devient dès lors associée à son image publique en France). Affecté par les railleries et l'exploitation qui est faite de ces séquences dans certaines émissions à caractère humoristique, rejaillissant sur ses enfants (ce sera un des thèmes de JCVD), il devient de plus en plus réticent à accorder des entretiens en français, craignant d'être de nouveau piégé par sa spontanéité comme par le cynisme des médias de masse, toujours en quête de pittoresque sans se soucier des répercussions dans le réel. Il expliquera par la suite avoir tenté de communiquer des bribes de sagesse, péniblement acquises par son expérience comme par ses erreurs, auprès de jeunes gens peu éduqués rêvant de réussir, comme lui-même autrefois, mais avoir dû composer avec les contraintes temporelles de la télévision, avec ses difficultés à s'exprimer correctement en français (langue qu'il pratique désormais rarement), le tout combiné avec les effets du jet lag, aboutissant à son élocution parfois maladroite.

En juillet 2001, il lance sa ligne de vêtements, Damage7, vendue uniquement chez Harrods à Londres.

À partir du début des années 2000, Van Damme apparaît dans un grand nombre de films « direct to video » à l'intérêt variable : The Order de Sheldon Lettich (2001) ; Point d'impact (Derailed) (2002) de Bob Misiorowski ; il tourne encore avec Ringo Lam dans In Hell (2003) qui sera son plus grand succès en location aux États-Unis ; L'empreinte de la mort (Wake Of Death) de Philippe Martinez (2004) ; Ultime Menace (2006) ; The Hard Corps (2006) ; Jusqu'à la mort (Until Death) (2007) de Simon Fellows ; Trafic mortel (The Shepherd) (2008) d'Isaac Florentine ; Universal Soldier : Régénération (2009) ; Assassination Games (2011), Six Bullets (2012), Welcome to the Jungle (2013), Enemies closer (2013) et Pound of Flesh (2015).

En 2018, il revient avec Lukas au cinéma, subissant un échec avec 50 000 entrées en France.


Retour au cinéma


Jean-Claude Van Damme continue cependant d'apparaître au cinéma, notamment en France, avec L'Empreinte de la mort qui fait l'objet d'une sortie limitée, mais ce n'est qu'en 2008 qu'il fait son grand retour dans les salles françaises avec JCVD de Mabrouk El Mechri. Le film fait l'objet d'une sortie limitée aux États-Unis, cependant il reçoit des critiques très positives de la part du Los Angeles Times.

L'histoire de JCVD, film à mi-chemin entre fiction et réalité, se base sur la carrière et sur la personnalité de l'acteur. Bien que les critiques reconnaissent que Van Damme y déploie de vrais talents d'acteur, le public ne suit pas, et JCVD doit se contenter d'environ 165 000 spectateurs, ce qui est très peu au regard de la large promotion télévisuelle dont le film a bénéficié. Malgré une offre de la Twentieth Century Fox, Van Damme refuse d'apparaitre dans la suite de Street Fighter, notamment pour se consacrer à JCVD. Le film de la Fox sera alors remanié pour devenir Street Fighter: Legend of Chun-Li. Juste après, Van Damme auto produit The Eagle Path dont il est le scénariste et acteur.

En 2009, l'acteur refuse l'offre que lui fait Sylvester Stallone de jouer dans Expendables : Unité spéciale.

Le 5 octobre 2011, il est à Grozny lors de la luxueuse fête du trente-cinquième anniversaire du président tchétchène Ramzan Kadyrov, qui l'a invité (ainsi qu'Hilary Swank ou Vanessa-Mae). La présence de ces têtes d'affiche crée la polémique, au regard des exactions commises par Kadyrov.

En 2011, il est la voix de maître Croc dans Kung Fu Panda 2.

À l'été 2012, pour la première fois depuis treize ans, il réapparaît dans les salles de cinéma aux États-Unis avec Expendables 2 : Unité spéciale. C'est également pour lui l'occasion de tourner un film avec Chuck Norris (bien que les deux acteurs n'apparaissent pas ensemble à l'écran). Le film engendre plus de 300 millions $ au box-office, ce qui en fait le film le plus rentable de la série. Au Festival de Cannes 2013, il annonce être à la tête d'un projet de série télévisée réalisée à Dubaï. Cette série, Luxury Meets Justice, est produite par Fashion TV, et se composera de deux saisons, comportant chacune un film-pilote, et 12 épisodes.

En 2016, il double à nouveau la voix de maître Croc dans Kung Fu Panda 3 ; le film rencontre un énorme succès.

En 2017, Il est le personnage principal dans la série Amazon Jean-Claude Van Johnson.

En 2018, il partage avec Mike Tyson l'affiche d'un film de la saga Kickboxer, dans Kickboxer : L'héritage, sorti en DTV. Il apparaît ensuite aux côtés de Dolph Lundgren dans le film Black Water également sorti en DTV. Toujours en 2018, il revient au cinéma avec Lukas, film dont il est la vedette. Lukas se veut un changement radical sur le plan artistique dans la filmographie de JCVD, avec une ambiance sombre et violente, caractérisant le genre film noir. Il y campe un anti-héros torturé prêt à tout pour sauver sa fille, bien loin des rôles d’action héroïques auquel il avait habitué ses spectateurs.

En 2019, lors d'une interview pour la sortie remastérisée de Kickboxer, il annonce qu'il reviendra aux côtés de son fils Kris Van Damme dans le film The Tower qui sortira en 2020 et annonce que ce sera son dernier film.


Vie privée
En 1986, Jean-Claude Van Damme épouse la bodybuilder Gladys Portugues ; ils ont deux enfants : Kristopher (1987) et Bianca (1990) ; ils divorcent en 1993. Il se remarie l'année suivante avec Darcy Lapier qui lui donne un fils, Nicholas (1995) ; ils divorcent en 1997. En 1999, Gladys Portugues et JCVD se marient à nouveau.

En 2007, il révèle au magazine Empire sa liaison avec la chanteuse Kylie Minogue durant le tournage de Street Fighter.

Best films

The Expendables 2 (2012)
(Actor)
The Expendables 3 (2014)
(Actor)
Timecop (1994)
(Actor)
Street Fighter (1994)
(Actor)
The Quest (1996)
(Director)
Nowhere to Run (1993)
(Actor)

Usually with

Source : Wikidata

Filmography of Jean-Claude Van Damme (70 films)

Display filmography as list

Actor

Kickboxer - Retaliation, 1h45
Directed by Dimitri Logothetis
Origin USA
Genres Drama, Action
Themes Sports films, Martial arts films
Actors Alain Moussi, Jean-Claude Van Damme, Christophe Lambert, Sara Malakul Lane, Hafþór Björnsson, Gina Carano
Roles Master Durand
Rating50% 2.502932.502932.502932.502932.50293
Kurt Sloane est forcé de revenir en Thaïlande, pour affronter le terrible Mongkut.
The Bouncer, 1h22
Directed by Julien Leclercq
Origin France
Genres Drama, Thriller, Action
Themes Faux-monnayeur
Actors Jean-Claude Van Damme, Sveva Alviti, Sami Bouajila, Kaaris, Kevin Janssens, Sam Louwyck
Roles Lukas
Rating59% 2.952152.952152.952152.952152.95215
Lukas est un anti-héros qui lutte à travers la vie pour nourrir sa fille de huit ans et travaille dans les boîtes de nuit en tant que portier pour assurer ses revenus. Après avoir été impliqué dans une bagarre, la police lui demande de collaborer afin d'enquéter sur son nouvel employeur. Il se retrouve donc contraint d'infiltrer l’organisation d’un dangereux chef de gang flamand.
Black Water, 1h45
Origin USA
Genres Action
Actors Jean-Claude Van Damme, Dolph Lundgren, Kristopher Van Varenberg, Al Sapienza, John Posey, Patrick Kilpatrick
Roles Wheeler
Rating46% 2.3079952.3079952.3079952.3079952.307995
Quand l’agent spécial Scott Wheeler se réveille, il est blessé et menotté à une chaise. Impossible pour lui de se rappeler qui sont ses geôliers ni comment il a atterri dans cette pièce. Après avoir subi un premier interrogatoire musclé, Wheeler a maintenant la certitude qu’il ne quittera jamais cet endroit vivant. Alors qu’il échafaude un plan d’évasion pour sauver sa peau, Marco, son compagnon de cellule, lui apprend qu’ils sont détenus dans un site secret et lourdement protégé : un sous-marin nucléaire en immersion à 1 500 mètres de profondeur.
Kill 'em All, 1h36
Origin USA
Genres Thriller, Action, Crime
Actors Jean-Claude Van Damme, Autumn Reeser, Peter Stormare, María Conchita Alonso, Daniel Bernhardt, Kristopher Van Varenberg
Roles Philip
Rating43% 2.1680552.1680552.1680552.1680552.168055
Un homme non identifié arrive dans un hôpital, moribond. Il est pris en charge par une infirmière dévouée, Suzanne. La situation tourne mal lorsqu'une organisation criminelle internationale envahit l'hôpital pour en finir avec lui.
Kickboxer: Vengeance, 1h30
Directed by John Stockwell, Stephen Fung
Origin USA
Genres Drama, Martial arts, Action, Martial arts
Themes Films about sexuality, Sports films, Rape in fiction, Erotic films, Martial arts films, Rape and revenge films, Auto-justice
Actors Jean-Claude Van Damme, David Bautista, Alain Moussi, Gina Carano, Sara Malakul Lane, Darren Shahlavi
Roles Master Durand
Rating48% 2.4493252.4493252.4493252.4493252.449325
The film follows Eric and Kurt Sloan, the descendants of a California dynasty of champions. After Eric wins the Karate World Championship, a promoter lures him to Hong Kong despite his brother’s protests. When Eric dies, Kurt turns to his former mentor Master Durand to seek revenge on the vicious Tong Po.
Kung Fu Panda 3, 1h35
Directed by Jennifer Yuh Nelson
Origin USA
Genres Martial arts, Comedy, Action, Adventure, Animation, Martial arts
Themes Films about animals, Sports films, Martial arts films, Films about apes, Mise en scène d'un tigre, Kung fu films, Wuxia films, Children's films, Mise en scène d'un mammifère, Panda
Actors Jack Black, Angelina Jolie, Dustin Hoffman, Rebel Wilson, Bryan Cranston, Mads Mikkelsen
Roles Master Croc (voice)
Rating70% 3.5448253.5448253.5448253.5448253.544825
Po reunites with his biological father and travels with him to a secret sanctuary of pandas where, to his surprise, he does not fit in. There he meets Mei Mei, an overly eager panda, who had been promised to Po through an arranged marriage when they were children. To make matters worse, an evil ancient spirit called Kai begins terrorizing China and stealing the powers of defeated kung fu masters. Now, in the face of incredible odds, Po must learn to train a village of clumsy, fun-loving pandas to become a band of Kung Fu Pandas.
Jian Bing Man, 1h53
Genres Drama, Comedy, Action
Themes Superhero films
Actors Yuan Shanshan, Ada Liu, Ekin Cheng, Jean-Claude Van Damme, Eric Tsang, Jerry Lamb
Roles Himself
Rating56% 2.8083452.8083452.8083452.8083452.808345
The story of Da Peng trying to film a movie, and fulfil his dream, after being involved in a horrendous scandal, which cost him his job. Since nobody would film with Da Peng anymore, so he embarks on a journey to look for actors with paparazzi as his photographer. They'd secretly film celebrities and threaten them on camera without them knowing who they are.
Pound of Flesh, 1h44
Directed by Ernie Barbarash
Origin USA
Genres Thriller, Action
Actors Jean-Claude Van Damme, Darren Shahlavi, Kristopher Van Varenberg, John Ralston, Philippe Joly, Aki Aleong
Roles Deacon
Rating51% 2.554342.554342.554342.554342.55434
In Manila, Philippines to donate his kidney to his dying niece, Deacon, a former black-ops agent, awakes the day before the operation to find he is the latest victim of organ theft. Stitched up and pissed-off, Deacon descends from his opulent hotel in search of his stolen kidney and carves a blood-soaked path through the darkest corners of the city - brothels, fight clubs, back-alley black markets, and elite billionaire estates. The clock is ticking for his niece and with each step he loses blood; Deacon with the help of his former underworld connections and his civilian brother will journey through society's seedy underbelly, proving to anyone who crosses their path, nothing means more to a man than his flesh and blood.
The Expendables 3, 2h6
Directed by Simon West, Avi Lerner, Patrick Hughes
Origin USA
Genres Thriller, Action, Adventure
Themes Films about terrorism
Actors Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li, Jackie Chan, Mel Gibson, Dolph Lundgren
Roles Jean Vilain
Rating61% 3.050013.050013.050013.050013.05001
The Expendables—led by Barney Ross and formed by Lee Christmas, Gunnar Jensen, and Toll Road—extract former member Doctor Death, a knives specialist and team medic, from a military prison during his transfer on a train. They recruit Doc to assist them in intercepting a shipment of bombs meant to be delivered to a warlord in Somalia. Arriving there, they reunite with Hale Caesar, who directs them to the drop point, where Ross is surprised to find out that the arms trader providing the bombs is Conrad Stonebanks, a former co-founder of the Expendables who went rogue and was presumed dead. In the ensuing firefight, The Expendables manage to kill all but Stonebanks, who shoots Caesar twice. As the team attempts to aid him, they are forced to retreat due to Stonebanks' advanced weaponry, and Caesar is severely injured in the process.
Electric Boogaloo: The Wild, Untold Story of Cannon Films, 1h46
Genres Documentary
Themes Documentary films about business, Documentary films about the film industry
Actors Menahem Golan, Molly Ringwald, Yoram Globus, Dolph Lundgren, Bo Derek, Marina Sirtis
Roles Gibson Rickenbacker (archive footage) (uncredited)
Rating73% 3.699033.699033.699033.699033.69903
Mélangeant interviews, extraits de films et images d’archives, ce documentaire retrace l’histoire de la société de production Cannon Films, créée par Menahem Golan et Yoram Globus. Dans les années 1980, ces deux producteurs ont sans aucun doute produit les plus grands nanars du cinéma, s’emparant de force de la machine hollywoodienne, et changeant à jamais l’histoire du cinéma bis.
Swelter
Swelter (2014)
, 1h36
Origin USA
Genres Drama, Thriller, Action
Actors Jean-Claude Van Damme, Josh Henderson, Alfred Molina, Lennie James, Brad Carter, Freya Tingley
Roles Stillman
Rating45% 2.2604152.2604152.2604152.2604152.260415
Five masked robbers steal $10 million from a Las Vegas casino. All but one, who is shot in the head and assumed dead, are captured, but the money goes missing. Ten years later, Cole, the leader, is broken out of jail by the rest of his gang: Stillman, Boyd, and Cole's half-brother Kane. From a boastful mechanic, they learn that their former partner apparently survived and escaped with the money due to the intervention of a local physician. They track the physician to Baker, a small, isolated town with many secrets. They find Doc, the physician, at a local bar and, from him and other patrons, learn that the sheriff mysteriously appeared ten years ago. Curious, they start a bar fight in order to draw out the sheriff, who they realize is Pike, the partner who escaped. Pike now calls himself Bishop and claims to suffer from amnesia and migraines from the bullet fragments lodged in his head. Cole saves Bishop's life during the bar fight, and Bishop runs a belligerent biker gang out of town.
The Go-Go Boys: The Inside Story of Cannon Films, 1h26
Origin Israel
Genres Documentary
Themes Films about religion, Documentary films about business, Documentary films about the film industry, Films about Jews and Judaism
Actors Menahem Golan, Yoram Globus, Sylvester Stallone, Jon Voight, Jean-Claude Van Damme, Charles Bronson
Roles Himself
Rating65% 3.291873.291873.291873.291873.29187
In the 1980s, two Israeli cousins (Menahem Golan and Yoram Globus) had an impact on Hollywood by producing over 300 films and starting one of the most successful independent production companies, Cannon Films. Their complex and differing personalities made them successful and eventually led to their downfall.
Welcome to the Jungle, 1h34
Origin USA
Genres Comedy, Action, Adventure
Themes Seafaring films, Transport films
Actors Jean-Claude Van Damme, Adam Brody, Rob Huebel, Kristen Schaal, Megan Boone, Dennis Haysbert
Roles Storm
Rating49% 2.4510852.4510852.4510852.4510852.451085
An office team go on a team-building seminar in the wilderness. The group includes Chris, an meek office worker; Phil, a bully who steals his ideas; Lisa, an HR manager and Chris' love interest; and Jared, a sarcastic slacker. However, when their ex-marine guide is mauled by a tiger, the office workers must fend for themselves.
Enemies Closer, 1h25
Directed by Peter Hyams
Origin USA
Genres Thriller, Action
Actors Jean-Claude Van Damme, Tom Everett Scott, Orlando Jones, Kristopher Van Varenberg, Linzey Cocker, Zachari Baharov
Roles Xander
Rating52% 2.601832.601832.601832.601832.60183
Forest ranger and Ex-Navy SEAL Henry (Tom Everett Scott) is forced by a local drug cartel led by Xander (Jean-Claude Van Damme) to help retrieve a major shipment of drugs which went missing on the US-Canadian border. While in the woods, he runs into Clay (Orlando Jones), who has a vendetta against him. However, both men must struggle to escape the forest and defeat the cartel, while at odds and at knife's edge with each other.
U.F.O.
U.F.O. (2013)
, 1h41
Directed by Dominic Burns
Origin United-kingdom
Genres Science fiction, War, Comedy, Action, Adventure, Horror
Themes Space adventure films, La fin du monde, Films about religion, Films set in the future, Films about extraterrestrial life, Political films, Dystopian films, Films about extraterrestrial life, Alien invasions in films, Disaster films
Actors Bianca Bree, Sean Brosnan, Jean-Claude Van Damme, Simon Phillips, Andrew Shim, Julian Glover
Roles George
Rating31% 1.558991.558991.558991.558991.55899
Five friends engage in a night of heavy drinking, fighting, and carousing at a club. Hung-over, they drunkenly stumble out of Robin's house, where they crashed for the night, and discover that nobody on their street has mobile phone service or power. They are confronted by an apparently deranged tramp who insists that they are in danger from people with a purple mark. When a city-sized spaceship hovers over Derby, the city begins to panic and society begins to break down. Michael, a lieutenant in the SAS, attempts to lead his friends to safety. He is accompanied by his new girlfriend Carrie, whom he met the previous evening at a nightclub, his best friend Robin, Robin's fiance Dana, and Vincent. They make their way to a store where their friend Pete works, but it is closed. The group rescues an immigrant from angry thugs, and Pete allows the group in through the side entrance. However, a riot breaks out when the crowd sees them gathering supplies, and looters attempt to steal their groceries. Michael frightens off the looters with a pistol, and the friends head back to Robin's house.