Search a film or person :
FacebookConnectionRegistration
Samuel Fuller is a Actor, Director, Scriptwriter, Producer, Director of Photography and Additional Dialogue American born on 12 august 1912 at Worcester (USA)

Samuel Fuller

Samuel Fuller
If you like this person, let us know!
Birth name Samuel Michael Fuller
Nationality USA
Birth 12 august 1912 at Worcester (USA)
Death 30 october 1997 (at 85 years) at Hollywood (USA)
Awards Bronze Star Medal

Samuel Michael Fuller (August 12, 1912 – October 30, 1997) was an American screenwriter, novelist, and film director known for low-budget genre movies with controversial themes.

Biography

Journaliste dès l'adolescence
Né Samuel Michael Fuller, à Worcester, Massachusetts, il est le fils de Benjamin Rabinovitch, immigrant juif russe, et de Rebecca Baum, immigrante juive polonaise. Le nom de famille est modifié après l'immigration aux États-Unis. Son père meurt alors qu'il n'a que 11 ans, la famille déménage alors pour New York. Il commence à travailler à 12 ans, dans un journal. A 14 ans, il est garçon à tout faire (grouillot ou copyboy en anglais) au New York Journal, devenant même le copy boy personnel du rédacteur en chef de l'époque, Arthur Brisbane. Il quitte le journal à la suite de son mentor. Après un court passage au New York Evening Graphic, il est à 17 ans le plus jeune reporter criminel du pays, pour le Sun de San Diego. Pour son métier, il prend l'habitude de voyager à travers les États-Unis. Cela devient une activité à plein temps quand il quitte son journal. Alors que la Grande Dépression frappe le pays, il parcourt principalement les Etats du sud. À partir de 1931, il écrit des récits de fiction, des nouvelles ou comme nègre pour divers écrivains. Il raconte l'histoire de la mort de Jeanne Eagels. En 1935, il s'arrête suffisamment longtemps pour écrire ses premiers romans qui seront publiés dans des pulps, pour la plupart sous différents pseudonymes. Il s'agit notamment de faits divers romancés, Burn, Baby, Burn (1935) sur la première femme condamnée à mort aux États-Unis alors qu'elle est enceinte, Test Tube Baby (1936) sur les bébés-éprouvette et Make Up and Kiss (1938), autour des produits de beauté.

A partir de 1936, poussé par un ancien rédacteur en chef devenu scénariste, Gene Fowler, il travaille pour Hollywood, collaborant à des scénarios, comme Hats Off ou It Happened in Hollywood, et fournissant des histoires originales telles que Gangs of New York ou Power of the Press.


Soldat et reporter de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale
Il sert dans la 1 division d'infanterie américaine au cours de la Seconde Guerre mondiale, la célèbre « Big Red One ». Il y est à la fois soldat et reporter de guerre.

En 1944, alors qu'il combat, sa mère trouve un éditeur pour son premier roman, un polar, The Dark Page. Howard Hawks et Charles Feldman en achètent les droits d'adaptation et Jules Furthman est engagé pour en écrire le scénario. Fuller le sera également pour en écrire une nouvelle version à son retour de guerre. Le film sort en 1952, il est intitulé Scandal Sheet (L'inexorable enquête) et réalisé par Phil Karlson.

Pendant ce temps, Fuller participe aux débarquements d'Afrique du Nord, de Sicile et de Normandie. Il tourne un film documentaire sur un épisode de la libération du camp de Falkenau (Tchécoslovaquie), dépendant du camp de concentration de Flossenbürg. Ce film ne sera montré qu'en 1988, inclus dans Falkenau, vision de l’impossible, documentaire d’Emil Weiss. Blessé deux fois au combat, il reçoit la Bronze Star, la Silver Star et la Purple Heart, "pour conduite héroïque".

Cette connaissance du problème lui permet de réaliser des films comme Au-delà de la gloire (1980), témoignage autobiographique au sujet du front européen. Moins connu que d'autres grands films de guerre, comme Apocalypse Now, Full Metal Jacket, Platoon et Voyage au bout de l'enfer, Au-delà de la gloire est pourtant considéré, par certains, comme l'un des meilleurs films dans sa catégorie.


Retour à Hollywood et premières réalisations
Après la guerre, il poursuit son activité de scénariste, sans que la reconnaissance n'arrive. La plupart de ses scénarios ne vont pas jusqu'à l'étape de la production bien qu'il devienne employé à la Warner Bros. Fuller est de plus en plus frustré jusqu'à ce qu'une petite compagnie fondée par Robert L. Lippert l'engage pour réaliser un western dont il vient d'écrire le scénario, J'ai tué Jesse James (1949). La reconnaissance n'est pas encore au rendez-vous, elle viendra avec son troisième long métrage, J'ai vécu l'enfer de Corée, en 1951. C'est le premier film sur la guerre de Corée dans lequel le silence est également brisé sur les camps d'internement pour les Nippo-Américains durant la seconde guerre mondiale. C'est un succès financier aussi, avec un budget de 100 000 dollars, le film en rapporte 2 000 000. Fuller signe alors un contrat avec la 20th Century Fox.

La carrière de Samuel Fuller est lancée. Scénariste de tous ses films, il en est le coproducteur sous contrat pour Darryl F. Zanuck et la Fox à partir de 1952 puis le seul producteur en 1956. Le premier long métrage qu'il réalise pour les studios est un autre film sur la guerre de Corée, Baïonnette au canon, un échec commercial. Il signe ensuite, en 1952, un film sur l'histoire du journalisme, Violence à Park Row, l'un de ses meilleurs d'après Roger Boussinot. Le Port de la drogue réalisé ensuite lui vaut un lion de bronze au festival de Venise en même temps que les première critiques sur un discours anti-communiste primaire. Cet aspect est gommé dans la version française, les communistes infiltrés de la version originale n'étant plus que de "simples" passeurs de drogue.

Durant cette période, Fuller est envoyé au Mato Grosso par Daryl F. Zanuck pour faire des repérages et imaginer une histoire. John Wayne, Tyrone Power et Ava Gardner sont un temps attachés à ce projet qui ne verra pas le jour et dont les quelques bobines filmées seront partiellement réutilisées pour Shock Corridor. Ce film qui ne s'est jamais fait inspirera Mika Kaurismaki pour son documentaire Tigrero : A Film That Was Never Made en 1994, dans lequel Fuller revient sur les lieux de ses repérages accompagné de Jim Jarmush pour montrer les habitants qu'il a filmés quarante ans plus tôt à ceux qui habitent là.


Reconnaissance européenne et bannissement de Hollywood
Après un autre film noir avec Richard Widmark, Le Démon des eaux troubles, puis La Maison de bambou, Fuller fonde sa maison de production, Globe Enterprises, pour financer son film suivant, un western, Le Jugement des flèches. Ce long métrage marque le début de la reconnaissance du réalisateur en Europe, notamment par les Cahiers du Cinéma. Viennent ensuite un film de guerre Porte de Chine, puis Quarante Tueurs qui amplifie l'engouement pour le cinéaste en Europe. Il enchaîne ensuite avec deux films sur les inégalités et le racisme, Ordres secrets aux espions nazis puis The Crimson Kimono. Sa vision désormais pessimiste et sans concession de son pays s'exprime ensuite dans Les Bas-fonds new-yorkais (1960), le dernier film produit par Globe Enterprises. Il retourne à la Warner Bros pour son film suivant, Les Maraudeurs attaquent. Et réalise ensuite deux films qui vont lui valoir d'être banni de Hollywood, Shock Corridor (1963) et Police spéciale (1964), . Le premier, critique acerbe des États-Unis, considéré par certains comme l'un de ses chefs-d’œuvre, se voit reprocher son sensationnalisme. Le second aborde la perversion sexuelle et provoque l'hostilité de la critique. Shock Corridor est à la source d'un autre problème pour Samuel Fuller. Il découvre que le film a été novélisé par Michael Avallone qu'il accuse de plagiat. D'abord réédité à la "Série Noire" en 1980 sous la signature Avallone - Fuller, il ne paraîtra ensuite qu'avec la seule mention de Samuel Fuller.

Samuel Fuller effectue alors des aller-retours entre la France et les États-Unis. Il apparaît dans son propre rôle dans Pierrot le fou de Jean-Luc Godard. N'ayant tourné que quelques épisodes d'une série télévisée, Fuller doit attendre 1968 pour qu'une nouvelle possibilité de réaliser un film lui soit proposée. Le tournage de Shark ! est marqué par la mort d'un cascadeur mexicain et le montage final n'étant pas celui du réalisateur, il le reniera, refusant d'en parler. Fuller retourne alors à la réalisation télévisée et aux apparitions dans différents films.

En parallèle, il recommence à publier des romans, d'abord un roman d'aventure, La Couronne des Indes, en 1966. Il y aura ensuite la novélisation d'un de ses films, Mort d'un pigeon Beethovenstrasse, en 1972, dans lequel un détective privé est engagé pour démasquer ceux qui font chanter des hommes politiques à l'aide de photos compromettantes.


"The Big Red One" et retour au premier plan
Alors que tous pensent que sa carrière est finie, Fuller parvient à obtenir le financement pour un projet qu'il portait depuis 1956. L'histoire qu'il a vécue, celle de la première division d'infanterie américaine au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Les acteurs en sont Lee Marvin, Mark Hamill et Robert Carradine. Il tourne en Israël en 1978. Après montage, les 30 heures de bobines sont réduites à 4 h 30 mais la version qui sort en salle en 1980 est de 120 minutes, à la demande de Lorimar Productions. Au-delà de la gloire est un succès à la hauteur de J'ai vécu l'enfer de Corée. Samuel Fuller est de nouveau bienvenu à Hollywood.

Pour son projet suivant, il décide d'adapter un roman de Romain Gary, Chien Blanc. Le message anti-raciste du film n'étant pas évident avec le montage choisi, les studios demandent au réalisateur de remonter le film, mais il refuse de le faire. Emportant les négatifs, il part au Mexique avec son producteur, Jon Davison. Dressé pour tuer ne sortira jamais en salles aux États-Unis et ne sera distribué qu'en Europe. À la suite de la polémique et de l’échec du film, Fuller quitte en 1982 une nouvelle fois Hollywood pour la France. Il y réalise son film suivant, Les Voleurs de la nuit (1984), l'avant-dernier de sa filmographie.

Il apparaît dans les années 80 dans plusieurs longs-métrages, chez Wim Wenders, Claude Chabrol et Aki Kaurismaki, notamment. Il réalise, en 1988, un dernier film pour le cinéma, adaptation d'un roman de David Goodis, Sans espoir de retour, et trois films pour la télévision.

Au début des années 1990, Samuel Fuller s'installe avec sa femme Christa et leur fille Samantha dans un petit appartement au 61 de la rue de Reuilly, dans le 12e arrondissement de Paris'. Ce sera sa dernière résidence en France. Après avoir subi un accident vasculaire cérébral en 1994, il retourne vivre à Hollywood l'année suivante, et tourne dans un dernier film, The End of Violence de Wim Wenders, qui sort quelques semaines avant sa disparition.


Mariages
Samuel Fuller se marie deux fois, une première fois avec Martha Downes Fuller dont il divorce en 1959, puis avec Christa Lang, sa compagne, et son interprète dans certains de ses films, de 1967 jusqu'à sa mort.

Best films

Pierrot le Fou (1965)
(Actor)

Usually with

Gene Evans
Gene Evans
(6 films)
Paul Dunlap
Paul Dunlap
(5 films)
Wim Wenders
Wim Wenders
(6 films)
Source : Wikidata

Filmography of Samuel Fuller (65 films)

Display filmography as list

Actor

The End of Violence, 2h2
Directed by Wim Wenders
Origin USA
Genres Drama, Thriller
Actors Bill Pullman, Gabriel Byrne, Traci Lind, Rosalind Chao, Andie MacDowell, K. Todd Freeman
Roles Louis Bering
Rating55% 2.799892.799892.799892.799892.79989
Movie producer Mike Max meditates on the paranoia of fear of attack, in the movie business and life in general, as his wife Page announces she is leaving him. He receives a document via email from a NASA employee he met earlier at a conference. Before opening it he is kidnapped and almost killed, a scene captured by surveillance cameras and witnessed by computer scientist Ray Bering on surveillance footage scene in his laboratory at the Griffith Observatory. However, it soon turns out the two men have been shot, Max has escaped and now is accused of killing them. He takes shelter with, and goes to work for, the Mexican gardeners who find him and they help him investigate who is trying to kill him and why. Bering, who originally sent Max the email and recognized Max in the surveillance footage, has a conversation with an intelligence agent who makes it clear that anyone who gets in the way of a new “anti-crime” satellite surveillance program not yet approved by Congress will be dealt with terminally. Detective Dean Brock suspects Max is not a killer and on a tip meets with Bering, who is assassinated by a gunshot as they begin to speak. Max gives up his business and money to his wife and the movie ends as he meditates on how a real attack has freed him from paranoia.
Metamorphosis of a Melody, 1h33
Directed by Amos Gitaï
Origin Israel
Themes Films about religion, Films about Jews and Judaism
Actors Ronit Elkabetz, Samuel Fuller, Enrico Lo Verso, Shuli Rand, Hanna Schygulla
Roles Flavius (narrator)

The film follows Jewish resistance as they face a series of challenges against the Romans. Chronicling the capture of Jerusalem by the Seleucid ruler Antiochus IV Epiphanes in 164 BC to the fall and destruction of Jerusalem in the First Jewish-Roman War in AD 70.
A Personal Journey with Martin Scorsese Through American Movies, 3h45
Directed by Martin Scorsese
Origin USA
Genres Documentary
Themes Films about films, Documentary films about business, Documentary films about the film industry, Documentaire sur une personnalité
Actors Martin Scorsese, Kathryn Bigelow, Frank Capra, John Cassavetes, Francis Ford Coppola, Brian De Palma
Rating85% 4.2902554.2902554.2902554.2902554.290255
Martin Scorsese, célèbre réalisateur américain, énumère les films américains qui l'ont marqué et qui ont influencé son œuvre. Son voyage à travers le cinéma commence au début du siècle pour se terminer en 1969, date de son premier film : Who's That Knocking at My Door.
Somebody to Love, 1h42
Directed by Alexandre Rockwell
Origin USA
Genres Drama, Comedy, Comedy-drama, Romance
Actors Rosie Perez, Harvey Keitel, Anthony Quinn, Steve Buscemi, Michael DeLorenzo, Stanley Tucci
Roles Sam Silverman
Rating54% 2.7065152.7065152.7065152.7065152.706515
Mercedes rêve de devenir comédienne. En attendant, elle est taxigirl dans un nightclub. C'est là que Ernesto tombe fou amoureux d'elle. Une étrange relation les unit, et quand la jeune femme se confie à lui, elle ne se doute pas que par amour, il est capable de tout pour l'aider...
Golem: The Petrified Garden
Directed by Amos Gitaï
Origin Israel
Genres Drama
Themes Films about religion, Films about Jews and Judaism, Golem
Actors Hanna Schygulla, Samuel Fuller, Yuri Klepikov
Roles Sam
Rating58% 2.939752.939752.939752.939752.93975
C'est le troisième volet d'une trilogie sur le golem, personnage mythique des légendes juives.
Golem, the Spirit of the Exile
Directed by Amos Gitaï
Origin Israel
Genres Drama
Themes Films about religion, Films about Jews and Judaism, Golem
Actors Hanna Schygulla, Vittorio Mezzogiorno, Marisa Paredes, Samuel Fuller, Mireille Perrier, Sotigui Kouyate
Roles Elimelek
Rating59% 2.9700552.9700552.9700552.9700552.970055
C'est le deuxième volet d'une trilogie sur le golem, personnage mythique des légendes juives.
La Vie de Bohème, 1h40
Directed by Aki Kaurismäki
Origin France
Genres Drama, Comedy, Comedy-drama, Romance
Actors Matti Pellonpää, André Wilms, Kari Väänänen, Jean-Pierre Léaud, Évelyne Didi, Christine Murillo
Roles Gassot
Rating76% 3.8468153.8468153.8468153.8468153.846815
Marcel (André Wilms) is an impoverished Parisian poet and playwright who is evicted from his extremely modest room after he is unable to pay rent for it. While roaming the streets of Paris, he meets Rodolfo (Matti Pellonpää), a painter from Albania who is almost equally poor and is in the country illegally. They quickly discover they are kindred spirits since they both share the same love for art without much regard for their worldly well-being. The two eventually make another friend in Schaunard (Kari Väänänen), an Irish composer who is now renting Marcel's former room. The three friends help each other in the daily struggle to survive by sharing whatever little money they have among each other in order to maintain a basic and simple standard of living.
Sons
Sons (1990)

Directed by Alexandre Rockwell
Origin USA
Genres Drama, Comedy
Actors Stéphane Audran, Jennifer Beals, D. B. Sweeney, Rockets Redglare, William Forsythe, Bernard Fresson
Roles Father
Rating63% 3.1849753.1849753.1849753.1849753.184975
Les trois fils d'un homme malade décident de l'emmener en France pour y retrouver la femme dont il était tombé amoureux pendant la seconde Guerre mondiale.
Street of No Return, 1h33
Directed by Samuel Fuller
Origin France
Genres Drama, Thriller, Action, Crime, Politic
Actors Keith Carradine, Valentina Vargas, Bill Duke, Andréa Ferréol, Bernard Fresson, Marc de Jonge
Roles Police Commissioner
Rating57% 2.8583052.8583052.8583052.8583052.858305
Michael, chanteur célèbre, tombe amoureux d'une jeune chanteuse, qui s'avère être sous la coupe d'un promoteur immobilier véreux, qui recourt aux services d'un chef de gang pour créer des émeutes de façon à faire baisser les prix de l'immobilier. Comme Michael s'apprête à abandonner sa carrière pour partir avec la jeune femme, le promoteur vient sur son bateau avec ses comparses, et tranche la gorge du chanteur. Celui-ci devient un clochard alcoolique. La police croit qu'il a assassiné un flic, et cette méprise va être à l'origine de la chute du promoteur.
A Return to Salem's Lot, 1h41
Directed by Larry Cohen
Origin USA
Genres Comedy, Horror
Themes Films about magic and magicians, Vampires in film
Actors Michael Moriarty, Andrew Duggan, Samuel Fuller, Evelyn Keyes, June Havoc, Ronee Blakley
Roles Van Meer
Rating43% 2.1833852.1833852.1833852.1833852.183385
Michael Moriarty plays an amoral anthropologist who has been lumbered with his dysfunctional adolescent son and who returns to Salem's Lot, the town of his birth, to find that it has been taken over by the undead. A few living people are kept around to provide blood for the vampires and to operate the gas station and shops in the daytime. Knowing of the anthropologist's refusal to moralise about other people's lifestyles (in the opening scene he is seen refusing to interfere in a human sacrifice and concerned only for the quality of the film he is shooting), the vampires employ him to write their story. As the vampires' evil nature becomes clear, the anthropologist is joined by a Nazi hunter (played by Samuel Fuller) who helps him save his son, and at the climax the master vampire is impaled on the American flag instead of the traditional stake. As the trio escapes Salem's Lot, the vampires are left in the sun to burn along with their homes.
Thieves After Dark, 1h38
Directed by Samuel Fuller
Origin France
Genres Drama, Thriller, Crime, Romance
Actors Véronique Jannot, Stéphane Audran, Bobby Di Cicco, Victor Lanoux, Camille de Casabianca, Micheline Presle
Roles Zoltan
Rating60% 3.0044953.0044953.0044953.0044953.004495
François est un chômeur passionné de violon. Il voudrait devenir violoncelliste mais son rêve est inaccessible. Comme tous les autres parisiens sans emploi et pour en trouver un, il doit se rendre perpétuellement à l'ANPE. Lors d'un jour de pointage, il y rencontre Isabelle, également à la recherche d'un métier. Ils se lient très vite et partagent le même dégoût pour les fonctionnaires de l'agence qui ne cessent de les rabaisser et de les humilier. Ils décident donc se venger d'eux. Leur vendetta est un succès lorsqu'ils cambriolent deux employés, Mussolini et Desterne, mais dérape lorsqu'un troisième, Tartuffe, meurt accidentellement lors d'un cambriolage. Surpris par François et Isabelle, il tombe dans le vide et se tue. Paniqués, ils sont obligés de s'enfuir.
The Blood of Others, 2h15
Directed by Claude Chabrol
Origin Canada
Genres Drama, War, Historical, Romance
Themes Political films, Histoire de France, L'Occupation allemande en France
Actors Jodie Foster, Michael Ontkean, Sam Neill, Lambert Wilson, Samuel Fuller, Stéphane Audran
Roles le vieil homme dans un café
Rating53% 2.661582.661582.661582.661582.66158
In Nazi occupied France, Jean Blomart sits by a bed in which his lover Hélène lies dying. Through a series of flashbacks, we learn about both characters and their relationship to each other. As a young man filled with guilt about his privileged middle-class life, Jean joins the Communist Party and breaks from his family, determined to make his own way in life. After the death of a friend in a political protest, for which he feels guilty, Jean quits the Party and concentrates on trade union activities. Hélène is a young designer who works in her family's confectionary shop and is dissatisfied with her conventional romance with her fiance Paul. She contrives to meet Jean, and although he initially rejects her, they form a relationship after she has an abortion following a reckless liaison with another man. Jean tells Hélène he loves her even though he believes he does not. He proposes to her and she accepts.
Hammett
Hammett (1982)
, 1h37
Directed by Francis Ford Coppola, Wim Wenders
Origin USA
Genres Drama, Thriller, Biography, Crime
Themes Films about writers
Actors Frederic Forrest, Peter Boyle, Marilu Henner, Roy Kinnear, Elisha Cook, Jr., Richard Bradford
Roles Old Man in Pool Hall
Rating64% 3.248513.248513.248513.248513.24851
San Francisco-based Dashiell Hammett, trying to put his Pinkerton detective days behind him while establishing himself as a writer, finds himself drawn back into his old life one last time by the irresistible call of friendship and to honor a debt.